Bourse : la dérive d’Equant

Cloud

Le marché boursier est resté prudent, sans se départir de sa tendance baissière qui a lourdement pénalisé la semaine dernière. Les valeurs technologique sont une nouvelle fois dans le creux de la vague

Le marché européen des actions reste sous tension, alimenté par l’absence de volonté des marchés boursiers américains.

La Bourse de Paris a suivi le mouvement, le CAC40 termine la séance de ce lundi 26 juillet sur une nouveau retrait, pour la troisième séance consécutive, de 0,97% à 3.532,61 points. La Bourse de new York reste inchangée, sous la barre des 10.000 points. Le Dow Jones est resté à 9.961,92 points, tandis que le Nasdaq a ralenti sa chute, et n’a perdu que 0,54% à 1.839,02 points. Le dollar a marqué une pause, en rupture avec la semaine dernière qui lui a été favorable. L’euro remonte donc légèrement, à 1,2152 dollar pour 1 euro. Les valeurs technologiques sont encore au premier rang ! Capgemini perd 4,51%, Alcatel 2,86%, STMicroelectronics 1,40% et Thomson 1,37%. Equant n’en finit plus de reculer après la publication, vendredi, de ses résultats semestriels jugés décevants. Le titre a perdu 18,84% sur cette seule séance, ce qui porte son recul à 26% en deux jours et 50% depuis le début de l’année. Bouygues profite d’une accumulation de nouvelles positives pour se redresser de 5,45%. Merril Lynch a relevé sa recommandation, le groupe étudie la cession de sa filiale Saur et un dividende exceptionnel de 5 euros par titre sera versé aux actionnaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur