Bourse : la flambée du pétrole n'affole pas les indices

Cloud

L’or noir est à son plus haut niveau mais les grandes places mondiales conservent leurs gains de la semaine

Un nouveau record a été atteint par le pétrole ce vendredi : 128 dollars le baril en séance, pour terminer à 126,22 dollars (à New York). Cette flambée continue n’a pas pourtant pas entamé l’optimisme des investisseurs qui ont plébiscité les actions pendant la semaine.

A New York, l’indice Dow Jones s’est replié de 0,05% ou 5,86 points, à 12.986,80 points, tandis que le Standard & Poor’s 500 gagnait 0,13% ou 1,78 point, à 1.425,35 points et que le composite du Nasdaq cédait 0,19% ou 4,88 points, à 2.528,85 points.

Sur la semaine, le Dow a néanmoins gagné 1,9%, le S&P 2,7% et le Nasdaq 3,4%. L’optimisme ambiant a néanmoins été fragilisé par la publication du moral des consommateurs américains qui est tombé à son niveau le plus bas depuis 28 ans, alors que les anticipations d’inflation à court terme ont atteint leur plus haut niveau depuis la stagflation du début des années 1980.

Microsoft a perdu 1,5% à 29,99 dollars et Yahoo 0,32% à 27,66 dollars après avoir gagné plus de 2% jeudi à l’annonce par l’investisseur Carl Icahn de son intention de renverser le conseil d’administration du groupe Internet.

BMC Software a bondi de 6,09% à 38,65 dollars. Le fournisseur de logiciels de gestion informatique pour les entreprises bat ses objectifs grâce à une croissance de son chiffre d’affaires (+11,3%) plus rapide que celle de ses coûts.

A Paris, le CAC40 s’est offert une cinquième séance consécutive à la hausse : +0,41% à 5.078,04 points. Sur la semaine, l’indice gagne 2,37%. Depuis le début de l’année, la perte n’est plus ‘que’ de 9,55%. Avec ce retour confirmé au-dessus des 5.000 points, les observateurs veulent croire que la crise des subprimes est maintenant passée.

Total s’adjuge encore 2% dans le sillage du baril de pétrole. STMicroelectronics progresse de 2,50% à 8,590 euros, encore portée par une note d’études de Friedman Billings Ramsey.

TF1 (+6,39% à 14,15 euros) a fini en tête des hausses du SRD après avoir perdu 3,62% jeudi à la suite de l’annonce de résultats du 1er trimestre inférieurs aux attentes et d’une révision en baisse de ses prévisions de CA 2008.

OUTREMER TELECOM a perdu 4,79% à 7,95 euros après avoir obtenu l’autorisation de l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep) d’exploiter les fréquences des réseaux mobiles de troisième génération (3G) en Martinique, Guadeloupe, Guyane et à la Réunion.

Ailleurs en Europe, le Footsie progresse de 0,52%. A Francfort, le Dax prend 0,91%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur