Bourse : la France en déflation ?

Cloud

Les valeurs technologiques, en particulier les semiconducteurs, n’auront pas suffi à compenser le repli de Wall Street, entraîné par le nouveau rebond du pétrole. Les places boursières européennes suivent le mouvement. Et l’Insee affiche un repli des prix à la consommation !

L’indice des prix à la consommation en France, publié par l’Insee, s’est replié de 0,5% en janvier. C’est du jamais vu depuis les années 60 ! Du coup, le taux d’inflation en rythme annuel est de 1,6%, seulement ! Un souffle de déflation a parcouru la Bourse de Paris, rapidement dissipé?

La Bourse de Paris n’aura fait illusion que quelques temps, profitant d’un léger rebond de Wall Street à l’ouverture. Mais cette dernière s’est rapidement repliée avec la hausse des cours du pétrole, entraînant le marché à sa suite. Le CAC40 recule de -0,50% à 4.002,33 points, préservant l’essentiel, mais de justesse, la barre des 4000 points. La Bourse de New York clôture à la baisse après un week-end prolongé, et dans l’attente de la publication de la hausse des prix, qui pourrait influer sur les taux directeurs de la Fed. Le Dow Jones chute de -1,61% à 10.611,72 points, et le Nasdaq de -1,37% à 2.030,32 points. L’indice de confiance des consommateurs américain du Conference Board s’est replié en février, à 104. Avec le Conference Board, l’euro s’est vivement apprécié face au dollar, et clôture à Paris à 1,3232 dollar pour 1 euro. Puis est venue l’annonce de la Banque centrale de Corée qui a décidé de diversifier ses réserves en devises au détriment du dollar américain. A Wall Street, le dollar termine à 1,3256 dollar pour 1 euro. Nouvelle flambée du pétrole, le baril de brut léger dépasse la barre psychologique des 50 dollars au Nymex, et même plus, à 51,04 dollars. Les valeurs technologiques profitent de la révision positive des analystes de Citigroup Smith Barney sur les semi-conducteurs. STMicroelectronics bondit de 4,04%, Soitec reprend 2,93%. Alcatel a signé un accord de collaboration avec Microsoft pour accélérer le déploiement à grande échelle des services de télévision sur IP (IPTV) sur leurs réseaux à haut débit des opérateurs. Le titre gagne 2,72%. L’annonce du rachat de l’éditeur de jeux vidéo britannique Eidos par News Corps a pesé sur les valeurs du jeu vidéo. Infogrames chute de -3,85% et Ubi Soft, un temps candidat au rachat du britannique, se replie de -2,58%. Ingenico, premier fabricant mondial de terminaux de paiement, a annoncé le rachat de 51% de son concurrent XA, pour un montant non révélé. Le titre gagne 0,40%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur