Bourse : la ‘pas si’ mauvaise surprise d’Oracle

Cloud

Séance du vendredi 12 septembre : Oracle déçoit, une semaine mitigée se termine, et pourtant l’optimisme règne de l’autre côté de l’Atlantique

La Bourse de Paris a terminé à la baisse après la publication d’indices américains décevants. Le CAC40 a perdu 0,77% à 3.322,56 points. Sur la semaine, l’indice parisien a perdu 2,1%, suivant ainsi la tendance des places européennes.

Aux Etats-Unis, le chiffre des ventes au détail en août, qui ne progresse que de 0,6%, a déçu, ainsi que l’indice de confiance de l’université du Michigan, inférieur aux attentes avec une érosion de 1,1 point.

En France, la production industrielle a baissé de 0,3% en juillet, à l’inverse de la production manufacturière qui progresse de 0,3%. Quant au commerce extérieur, il a dégagé un excédent de 1,316 milliard d’euros.

Malgré ces chiffres et la déception des résultats trimestriels d’Oracle, Wall Street continue de surfer sur une vague d’optimisme avec la perspective de la reprise économique. Le Dow Jones a gagné 0,12% à 9.471,55 points, mais a perdu 0,33% sur la semaine. De son côté, le Nasdaq des valeurs technologiques a gagné 0,48% à 1.855,04 points, et a reculé de 0,17% sur la semaine.

Oracle déçoit, pourtant les chiffres ne sont pas si mauvais !

Oracle a publié un chiffre d’affaires trimestriel en demi-teinte, mais inférieur aux attentes. Les ventes n’ont progressé que de 2% à 2,07 milliards de dollars, principalement avec la chute de 7% à 525 millions de dollars des ventes de licences. Le marché a surtout retenu ces derniers chiffres, considérés comme un baromètre des activités du groupe.

Par contre, la maintenance et les mises à jour de licences ont progressé de 14% à 1,03 milliard de dollars, tandis que le bénéfice de l’entreprise a bondi de 28% à 440 millions de dollars. La sanction subite par le titre ? perte de 5,08% à 12,32 dollars à Wall Street – n’est donc pas des plus justifiée. Par contre elle a pesé sur les valeurs technologiques américaines, qui auraient pu mieux faire sans ça!

Les rumeurs Gemplus, Alcatel et Philips

Des rumeurs évoquent la sortie progressive de Sagem du capital de Gemplus, qui enregistre sa troisième séance en forte hausse cette semaine, et l’entrée d’un grand groupe industriel, Thales étant présenté comme un candidat à la succession. Le titre gagne 10,14% à 1,63 euros.

Alcatel est l’une des rares valeurs technologiques à avoir progressé en cours de séance à la Bourse de Paris, profitant de la recommandation favorable de Merrill Lynch. Le titre gagne 1,88% à 10,85 euros.

Philips a revu à la hausse sa prévision de croissance pour le troisième trimestre, s’agissant de sa division semiconducteurs: il a annoncé un retour aux bénéfices avant la fin de l’année. Cependant, entraîné par la vague négative qui a soufflé sur la Bourse de Paris, STMicroelectronics n’a pas profité de l’annonce et a terminé sur une baisse de 0,88% à 22,41 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur