Bourse : la récession a marqué l’Europe en avril

Cloud

La détente des cours de l’or noir profite aux places boursières. Le mois d’avril aura été noir pour la zone Euro, qui est entrée en récession sur le secteur manufacturier !

La croissance marque le pas sur la zone euro, le secteur manufacturier est entré en récession en avril. L’indice PMI des directeurs des achats du secteur manufacturier calculé par NTC Research marque un net recul, et passe sous la barre d’équilibre, à 49,2 !

En revanche, le mois de mai débute sur une note positive. Les places boursières se sont placées dans le vert à la suite de Wall Street et du cours du pétrole. Cependant, beau temps, vacances, et surtout attente du communiqué de la Réserve fédérale américaine mardi soir, les volumes d’échanges ont été faibles. La Bourse de Paris débute la semaine sur une note positive. Le CAC40 rebondit sur les 3900 points, et gagne 0,69% à 3.938,77 points. La Bourse de New York profite de la publication d’un bon chiffre sur les dépenses de construction pour s’afficher en légère hausse. Le Dow Jones progresse de 0,58% à 10.251,70 points, et le Nasdaq de 0,36% à 1.928,65 points. Le dollar continue de se redresser, mollement, à 1,2856 dollar pour 1 euro. Le baril de pétrole brut léger est revenu se placer au dessus de la barre des 50 dollars, à 50,92 dollars. Après des jours de baisse, Infogrames se redresse, et bondit de 3,51%. Après l’annonce en fin de semaine dernière de l’échelonnement de sa dette, l’éditeur annonce la sortie du jeu Dungeons & Dragons Online sur le marché chinois. Business Objects n’a plus la cote, le titre continue de chuter, de -2,39%. STMicroelectronics retrouve le chemin de la hausse, et gagne 0,37% après que la Semiconductor Industry Association ait publié une progression des ventes de 13% du secteur au premier trimestre. France Telecom gagne 0,66%. Fin du lock-up sur sa participation au capital de l’allemand Mobilcom, l’opérateur historique peut céder sa participation de 28,3% (lire notre article). Fin du feuilleton MCI ex-Worldcom. Verizon Communications a relevé son offre à 8,5 milliards de dollars, et le titre chute de -2,32%. Le conseil d’administration de MCI a validé l’offre, et chute de -3,13%. Enfin Qwest Communications International jette l’éponge, les investisseurs poussent un souffle de soulagement pour le titre qui se redresse de 1,46%. L’équipementier télécoms canadien Nortel Networks a finalement publié ses résultats trimestriels, à la baisse. Le titre plonge de 7,63%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur