Bourse: la récession éclipse la victoire d'Obama

Cloud

La liesse emporte une majorité des électeurs américains célébrant l’écrasante victoire de Barack Obama. Mais les bourses déchantent déjà. Cisco alerte…

La Bourse de New York a plongé en ce mercredi historique du 5 novembre après une courte envolée, la veille, à l’annonce de la victoire du démocrate Barack Obama aux élections présidentielles.

Ce dernier n’a pourtant pas occulté que la situation économique serait l’une de ses préoccupations majeures. Peu de place dans son discours aux réjouissances. Au contraire.

Les investisseurs ont, à leur manière, souligné que la nouvelle administration de la Maison Blanche allait devoir affronter une grave crise financière, l’une des plus sérieuses de toute l’histoire des Etats-Unis.

A Wall Street, le Dow Jones a lâché -5,05%, perdant 486 points à 9.139,27 points. Et le Nasdaq a décroché de -5,53%, soit 98 points, à 1.681,64 points.

Il est vrai que les indicateurs économiques restent décevants. Le spectre de la récession se confirme.

Le rapport mensuel ADP sur l’emploi attendu pour ce vendredi serait “catastrophique”: perte de 157.000 emplois en octobre, après en avoir supprimé 26.000 en septembre.

L’activité dans les services aux Etats-Unis s’est contractée en octobre.

La Réserve fédérale américaine a augmenté le taux auquel elle rémunère depuis peu les réserves des banques placées en dépôt chez elle.

Il est vrai également que les investisseurs ont effectué des prises de bénéfices après les hausses de ces six derniers jours…

Le titre Cisco a chuté, -6% en après-Bourse, après des propos sur les perspectives économiques. L’action du champion des réseaux IP avait d’abord gagné +1% suite aux bons résultats du 1er semestre fiscal. Mais le titre a ensuite plongé à 16,25 dollars après mention des difficultés économiques qui se propageraient à l’étranger, notamment en Europe, dans les pays émergents et en Asie. Pour le trimestre écoulé (au 24/10/2008) , le chiffre d’affaires de Cisco a pourtant progressé de +8% à 10,3 milliards de dollars!

Google décroche de -6,73% après avoir renoncé au partenariat commercial prévu avec Yahoo, face aux objections des autorités anti-trust (lire notre article par ailleurs). Le titre Yahoo, à l’inverse, a gagné +4,27% à 13,92 dollars.

Palm a décroché de -18,25% suite à une décote chez des analystes, qui supputent que le fabricant de ‘smarphones’ va devoir encore lever des fonds.

Time Warner a terminé en baisse de 6,28% après une prévision à la baisse pour ses chiffres 2008, suite au déclain de la filiale internet AOL.

Les Bourses européennes ont également terminé en repli: Londres a cédé -2,34%, Francfort -2,11%. Milan a reculé aussi -1,44% et Madrid est à +0,18%.

L’euro a repris des couleurs face au dollar (1,30), dans l’attente d’une baisse des taux directeurs de la Banque Centrale Européenne.

A Paris, le CAC 40 a perdu -1,98% mais reste au seuil des 3 600 points, à 3 618 points.

Capgemini affiche +1%: le group annonce un contrat pluriannuel entre sa filiale, Capgemini Outsoucing Services SAS, et Stora Enso, un producteur de papier.

Malgré la lourdeur générale des marchés, plusieurs titres s’inscrivent en forte hausse: Alcatel Lucent bondit de +10,4%, alors que Iliad (Free) recule à nouveau (lire notre article par ailleurs).

__

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques”, CAC 40), ce 5 novembre 2008, en valeur, et évolution par rapport au 04 novembre (en pourcentage) .en hausse:

SOITEC SILICON 4.34(c) +55.00%

ALCATEL-LUCENT 2.451(c) +10.41%

INGENICO 13.05(c) +1.56%

CAP GEMINI 27.280(c) +1.04%

SOPRA GROUP 34.25(c) +0.44%

FRANCE TELECOM 20.345(c) +0.27%

GROUPE STERIA 11.42(c) +0.26%

. en baisse:

STMICROELECTRONICS 6.871(c) -0.71%

ALTRAN 4.06(c) -1.46%

GFI 2.95(c) -1.67%

ALTEN 20.68(c) -2.36%

GEMALTO 21.60(c) -2.88%

ILIAD ( FREE ) 62.00(c) -3.56%

DASSAULT SYSTEMs 33.62(c) -3.67%

ATOS ORIGIN 19.27(c) -3.79%

Sources: Boursorama, Reuters, AFP, Cercle Finances


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur