Bourse : la surprise d’Unilog

Cloud

Les places boursières européennes ont su résister à l’orientation négative de la Bourse américaine: elles ont terminé la séance de ce mardi 4 janvier en territoire positif. La Bourse américaine, et plus particulièrement les technos, chutent à la lecture des commentaires de la Fed

La

Bourse de Paris profite de la remontée du dollar pour se maintenir en territoire positif. Le CAC40 a progressé de 0,20% à 3.863,30 points. Mais déception sur les indices de la zone Euro : l’inflation chez les Douze a grimpé à 2,3% en décembre, au dessus du seuil de tolérance imposé par la Banque centrale. Le taux de chômage en Allemagne s’est fortement dégradé avec une hausse de 0,5 point à 10,8% de la population active. Et l’Insee a révisé à la baisse la progression du PIB au troisième trimestre, qui a finalement stagné. La Bourse de New York chute à la publication des minutes de la Fed. La lecture des commentaires de la Réserve fédérale américaine a déclanché une prise de bénéfice massive sur les valeurs technologiques. Si le Dow Jones limite son recul de 0,92% à 10.630,78 points, le Nasdaq plonge de 2,06% à 2.107,86 points avec un fort volume d’échanges. Dans les minutes de la réunion du 14 décembre, les responsables de la Fed indiquent que “dans un contexte d’affermissement de la croissance, les pressions sur les coûts et les prix vont probablement devenir un risque à moyen terme plus évident si les taux n’augmentent pas“. Il n’en faut pas plus pour que les valeurs technologiques, sensibles aux taux d’intérêt, réservent un accueil des plus froids aux commentaires de la Fed et déclanchent des liquidations. Malgré la publication par le Département du commerce de la progression de 1,2% des commandes à l’industrie en novembre, deuxième progression mensuelle consécutive supérieure aux attentes des économistes. Dans le sillage de cet indice, le dollar continue de progresser, et repasse sous la barre des 1,33 à 1,3268 dollar pour 1 euro. Mais le cours du baril de pétrole brut léger a remonté de 1,79 dollars au Nymex, ce qui n’a fait que contribuer au recul des valeurs. Au sein des valeurs technologiques, la SSII Unilog se détache en confirmant son rebond après une semaine en négatif. Le titre a pris 5,18% lundi, et 5,24% ce mardi! Vivendi Universal profite de la révision à la hausse de sa recommandation pour progresser de 1,6%, ce qui lui permet de renouer avec ses niveaux de juin 2002. Amazon.com, qui chute de 5,35%, et Dell en retrait de 3,04%, souffrent de la révision à la baisse des commentaires de maisons de courtage.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur