Bourse : l’antitrust US s’intéresse à AMD et Nvidia

Cloud

Entre la contraction de l’économie américaine et les déboires antitrust des
semi-conducteurs, les Bourses ont terminé la semaine de rouge, tout comme les
technos

Si l’annonce par AMD du lancement de nouveaux processeurs encore plus puissants en 2007 a fait plonger le titre Intel de -2,17 %, l’actualité antitrust a rattrapé le challenger du géant des semi-conducteurs, qui tout comme Nvidia font l’objet d’une enquête des autorités américaines (DoJ ? Department of Justice) sur de possibles violations du droit de la concurrence relatives aux cartes et processeurs graphiques. Le titre AMD a plongé de -4,08 % et Nvidia -3,92 %.

L’indice manufacturier ISM, qui affiche une contraction de l’économie américaine, a lourdement pesé sur les places boursières :

La Bourse de Paris a plongé sur la plupart de ses segments. Le CAC40a reculé de -1,38 % à 5.254,05 points.

La Bourse de New York a terminé la semaine dans le rouge. Le Dow Jones a perdu -0,23 % à 12.194,12 points et le Nasdaq-0,76 % à 2.413,21 points.

L’indice manufacturier ISM (Institute of Supply Management), pourtant attendu à la hausse, est ressorti à son plus bas depuis avril 2003, à 49,5 en novembre, marquant une contraction de l’activité économique des Etats-Unis, contre 51,2 en octobre. Le chiffre va alimenter la thèse d’un atterrissage brutal de l’économise américaine.

Le dollar a touché un plus bas de 14 ans face à la livre sterling, à 1,3339 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole a continué de s’afficher en hausse, le baril de brut léger a terminé la semaine à 63,43 dollars le baril au Nymex.

A Paris, EADS a confirmé le lancement du programme Airbus A350 XWB, dont le premier vol commercial est programmé pour 2013. Le titre a bondi de 2,97 %.

En dehors d’EADS, les valeurs technologiques qui ont terminé la semaine à la hausse se comptent sur les doigts de la main : Gemalto a gagné 0,68 %, Gemplus 0,65 %, Alten 0,04 %.

La quasi-totalité des technos a terminé à la baisse : GFI Informatique -0,33 %, Sopra Group -0,70 %, Capgemini -0,80 %, Soitec -0,83 %, Business Objects -0,93 %, Iliad -1,14 %, STMicroelectronics -1,17 %, Steria -1,17 %, France Telecom -1,22 %, Vivendi -1,31 %, Infogrames -1,41 %, Atos Origin -1,55 %, Oberthur CS -1,58 %, Dassault Systèmes -1,72 %, Thomson -2,21 %, UbiSoft -2,51 %, Altran -3,34 %.

A Wall Street, même traitement pour les technos, qui à l’exception de Dell qui a progressé de 0,11 %, ont plongé dans le rouge : HP -0,05 %, Apple -0,37 %, Sun -0,55 %, IBM -0,73 %, Cisco -0,82 %, Microsoft -0,82 %, Google -0,83 %, Electronic Arts -1,18 %, Oracle -1,26 %, Applied Materials -1,55 %, Yahoo -1,93 %, Adobe -2,02 %, Amazon.com -2,31 %, eBay -2,60 %, Symantec -2,73 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur