Bourse : l’avertissement de TI pèse sur les technos

Cloud

L’alerte de Texas Instruments a placé les valeurs technologiques sous pression. Les places boursières européennes se sont placées dans le rouge. Paris repasse sous la barre des 4100

Texas Instruments a lancé un ‘profit wrning‘ sur son chiffre d’affaires pour le trimestre en cours, en resserrant sa prévision sur la partie basse de sa fourchette initiale (lire notre article). Le titre TI chute de -3,76% à Wall Street, mais surtout il entraîne avec lui les valeurs des semi-conducteurs, et plus largement les valeurs technologiques. La Bourse de Paris consolide, se replie avec les technos, et recule avec Wall Street. Le CAC40 perd -0,55% à 4.085,38 points. L’Etat français creuse son déficit budgétaire, qui en janvier est passé de 11,7 à 12,3 milliards d’euros. La Bourse de New York marque une pause et s’inscrit à la baisse. Avec l’avertissement de TI, les technos n’ont pas joué le rôle d’entraînement qui leur a été dévolu la veille. Le Dow Jones se replie de -0,22% à 10.912,62 points, et le Nasdaq de -0,80% à 2.073,55 points. Les commentaires d’un membre de la Banque Centrale Européenne, qui souligne que la BCE devrait remonter ses taux directeurs afin de se prémunir contre un retour de l’inflation, le dollar s’est inscrit en forte baisse, repassant sous la barre des 1,33, à 1,3211 dollar pour 1 euro. Le baril de pétrole brut léger continue de progresser, à 54,59 dollars. STMicroelectronics, affecté par la révision des prévisions de Texas Instruments (lire notre article), perd -1,54%. La nomination surprise d’un britannique-américain à la tête de Sony, Sir Howard Stinger, entraîne l’agrément des investisseurs. Le titre progresse de 3,48%. Avec le climat de Wall Street, les valeurs Internet n’ont pas su profiter du relèvement des recommandations d’UBS sur Yahoo!, qui termine en hausse de 0,21%, et surtout sur Google, qui perd -1,91%. Après avoir performé la veille sur le relèvement de ses prévisions, avec un gain supérieur à 5%, l’équipementier télécoms Qualcomm recule de -2,94% sur l’annonce d’un accord de son conseil d’administration pour un rachat de titres.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur