Bourse : le CAC a perdu 50% de sa valeur depuis le 1er janvier

Cloud

Si le massacre a continué ce vendredi à Paris, Wall Street s’est fortement repris

Rien ne va plus à la bourse de Paris. Ce vendredi, assommé par d’énièmes mauvaises nouvelles venues de l’économie réelle, comme la baisse de la consommation des ménages ou le nouveau plus bas historique des directeurs d’achats, le CAC40 a une nouvelle fois plongé, précipitant l’indice vedette à des plus-bas inconnus depuis cinq ans et demi.

A la clôture, le CAC a perdu 3,33% à 2.881,26 points. Le bilan hebdomadaire est catastrophique avec seulement une séance dans le vert (mardi), au total, le repli atteint 12,46% ! Depuis le début de l’année, les actions des 40 plus grandes entreprises françaises ont chuté de moitié (48,68%) ! De quoi ne plus croire aux dieux du capitalisme et du libre marché…

Les risques de déflation (baisses des prix) ont également pesé sur les marchés. Aux Etats-Unis, les prix à la production ont reculé de 2,8 % en octobre, un record depuis la création de cette statistique en 1947. Au Royaume-Uni, l’inflation est passée de 5,2 % à 4,5 % entre septembre et octobre, une baisse jamais vue depuis seize ans. Quant au pétrole, après avoir flirté avec les 145 dollars à la mi-juillet, le baril a clôturé vendredi autour des 50 dollars.

Les bancaires ont été particulièrement attaquées. La Société Générale décroche ainsi de 13,84% à 27,52 euros. Dexia chute de 6,23% à 3,18 euros. Il affiche un recul de près de 30% sur la semaine !

THALES (-0,91% à 29,43 euros) et SAFRAN (-1,34% à 8,84 euros) ont surperformé le marché, alors que les deux groupes discutent d’un possible échange d’actifs selon le quotidien Les Echos. Alcatel négocie avec Dassault Aviation (+4,93% à 426 euros) la cession de sa participation de 20% dans Thales.

DASSAULT SYSTEMES a perdu 7,47% à 25,51 euros après que son concurrent américain Autodesk a fait état de perspectives moroses.

Quelques technologiques tirent leur épingle du jeu comme WAVECOM qui progresse de 4,27% à 6,60 euros après avoir lancé une contre-offensive à l’offre hostile de GEMALTO (-5,12% à 16,13 euros). SOITEC a aussi regagné 10,14% à 3,15 euros.

La Bourse de Londres a elle aussi terminé de nouveau en nette baisse, l’indice vedette Footsie-100 perdant 94,03 points, soit 2,46% par rapport à la clôture de jeudi, à 3.780,96 points. L’indice vedette Dax a fini également en baisse de 2,20% à 4.127,41 points, contre 4.220,20 points la veille à la clôture.

Aux Etats-Unis, la séance s’annonçait également très tendue, mais Wall Street a inversé la tendance et a même fini par s’envoler. Le Dow Jones prend 6,54% à 8.046,42 points et le Nasdaq flambe de 5,18% à 1.384,35 points. Sur la semaine, le bilan est néanmoins négatif : -5,3% pour le Dow, -8,7% pour le Nasdaq.

C’est la la perspective de l’arrivée de Timothy Geithner – le président de la Réserve fédérale de New York – au poste de secrétaire au Trésor qui a enthousiasmé les marchés américains.

L’homme est en étroite collaboration avec Henry Paulson, l’actuel ministre à l’origine du plan sur la crise financière. Timothy Geithner vient de passer cinq ans à la tête de la Fed de New York, sorte de passage obligé avant de prendre les rênes du Trésor, ce qui lui permet de maîtriser les arcanes des marchés, puisqu’il officie au niveau intermédiaire entre les marchés financiers et la banque centrale.

Le fabricant informatique Dell a lâché 7,22% à 9,12 dollars. Il a publié un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes du marché, mais ses ventes ont déçu.

___

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques” du CAC 40), ce 21 novembre 2008, en valeur, et évolution par rapport au 20 novembre (en pourcentage) . en hausse : SOITEC SILICON 3.15 +10.14%

CAP GEMINI 23.300 +3.05%

ALTRAN 2.83 +2.17%

GFI 2.27(c) +1.34%

. en baisse :

ILIAD ( FREE ) 60.00 -1.64%

ALTEN 16.71 -2.17%

FRANCE TELECOM 18.755 -2.97%

ATOS ORIGIN 16.92 -3.37%

STMICROELECTRONICS 5.099 -3.61%

STERIA 8.21 -3.64%

SOPRA GROUP 27.00 -4.29%

INGENICO 9.89 -5.90%

ALCATEL-LUCENT 1.482 -6.20%

DASSAULT SYSTEM 25.51 -7.47%

GEMALTO 16.13 -5.12%

Sources: AFP, AP, Boursorama, Reuters


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur