Bourse: le CAC limite les dégâts, mais…

Cloud

Mais l’indice de Paris finit sous la barre psychologique des 5.000 points

Journée morne à Paris où le CAC 40 finit en baisse de 0,37% à 4.992,21 points. L’indice sauve néanmoins les meubles en fin de journée après un plus bas à 4.968,72 points.

Si la place parisienne a consolidé, le DowJones de son côté termine hausse de 0,2% à 10.980,89 points. L’indice Nasdaq des valeurs technologiques a perdu 17,65 points, soit 0,77%, à 2.268,38 points. Le resserrement des prévisions de Texas Instruments ont refroidi les investisseurs. Le fabricant de puces table sur un bénéfice par action pour le trimestre en cours, à 31-33 cents contre 29-33 jusqu’à présent, une prévision jugée décevante par les analystes qui espéraient le voir la relever. Le titre a perdu 3,31% à 31,26 dollars. Dans la foulée, Intel a cédé 1,18% à 20,06 dollars. Le numéro un mondial des semi-conducteurs a prévenu la semaine dernière que son chiffre d’affaires trimestriel serait inférieur à ce qui était prévu. Aux télécoms, AT&T a poursuivi sa baisse au lendemain de l’annonce du rachat de BellSouth. Les deux opérateurs ont abandonné respectivement 1,81% à 26,53 dollars et 2,14% à 33,77 dollars. Leur concurrent Verizon a perdu 0,65% à 33,51 dollars. Du côté des hausses, Qualcomm a gagné 1,3% à 47,86 dollars après avoir relevé ses prévisions trimestrielles et annoncé une hausse de 33% de son acompte sur dividende. De nouveau, les cours du brut ont fini en baisse de 83 cents à 61,58 dollars le baril.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur