Bourse : le calme des technos

Cloud

La hausse du cours du pétrole continue de peser sur les places de marché. En l’absence de signe fort, les valeurs technologiques évoluent toujours en ordre dispersé

La

Bourse de Paris a échoué dans sa tentative de redressement, entraînée par les entreprises qui souffrent du cours élevé du pétrole. Le CAC40 s’est replié de -0,28% à 4.252,75 points. La Bourse de New York clôture en hausse après les bons chiffres des commandes à l’industrie. Le Dow Jones progresse de 0,66% à 10.371,80 points, et le Nasdaq de 1,04% à 2.078,75 points. Les commandes à l’industrie américaine affichent une forte progression en mai, 2,9%, à 394,134 milliards de dollars. L’euro s’est repris face au dollar. Une rumeur met en doute le projet de réduction des taux directeurs de la Banque centrale européenne, en raison des cours du pétrole. L’euro termine à 1,1916 dollar pour 1 euro. La dépression tropicale qui s’approche du golfe du Mexique a entraîné une nouvelle hausse du cours du baril de pétrole brut au Nymex, à 59,59 dollars. Les valeurs technologiques continuent à évoluer en ordre dispersé autour de l’équilibre. Atos Origin perd -1,04%, GFI Informatique -0,94%, France Télécom -0,74%. Infogrames gagne 1,20%, UbiSoft 1,14%, Business Objects 1,12%, IBM 0,55%, Gemplus 0,53%. L’intermédiaire First Albany a revise à la hausse ses prévisions de résultat pour Apple. Le titre en profite pour bondir de 4,05%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur