Bourse : le coup de pouce de Morgan Stanley à Alcatel

Cloud

La Bourse de Paris flambe, suivant la température des places boursières européennes tirées vers le haut par le soulagement d’un ouragan Rita moins dévastateur qu’attendu. Tous les secteurs de l’économie, dont les technos, sont à la hausse

Le ‘ouf’ haussier de soulagement poussé par la

Bourse de Paris frise le spectaculaire, à la dimension du risque que l’ouragan Rita, après Katrina, a fait peser sur l’économie du monde. Le CAC40 a bondi de 2,00% à 4.566,92 points, son plus haut de l’année, et même depuis avril 2002, franchissant allègrement et vigoureusement la barre des 4500 points. La Bourse de New York, après s’être inscrite à la hausse dès l’ouverture, s’est retournée en cour de séance lorsque le baril de brut est venu se placer au dessus des 65 dollars. Les indices terminent cependant sur une hausse, de 0,23% pour le Dow Jones à 10.444,63 points, et de 0,22% pour le Nasdaq à 2.121,46 points. Aux Etats-Unis, l’indice du jour revient aux reventes de logements en août aux Etats-Unis sont ressorties en hausse de 2%. Les analystes attendaient une contraction. En revanche, la hausse des prix de 15,8% par rapport à août 2004 est la plus forte hausse annuelle enregistrée sur le marché de l’immobilier ancien depuis 1979. Le soulagement profite aussi au dollar qui continue d’afficher sa fermeté, à 1,2055 dollar pour 1 euro à la fermeture de Paris, et 1,2069 à la clôture de Wall Street. L’essentiel des installations pétrolières du Texas ont été épargnées. Mais leur arrêt le temps d’un ouragan va peser sur la production US, et le gouvernement va une nouvelle fois puiser dans ses réserves. Du coup, le cours du baril de pétrole brut se redresse et repasse au dessus de la barre des 65 dollars, à 65,85 dollars. Les valeurs technologiques ont largement profité du climat boursier plus que favorable. UbiSoft gagne 3,88%, Steria 3,35%, GFI Informatique 3,23%, Sopra Group 2,90%, STMicroeectronics 2,85%, Iliad (Free) 2,83%, Vivendi Universal 2,72%. En initiant le suivi de la valeur Alcatel, Morgan Stanley a donné un coup de pouce au titre, qui bondit de 4,56%. De plus, dans ses commentaires la banque d’affaires se focalise sur l’activité de communications mobile, alors que le marché se concentrait jusqu’à présent plutôt sur le fixe, avec en particulier l’offre triple play du constructeur. Deux autres valeurs profitent de l’avis favorable des analystes : Capgemini bondit de 4,90% après le relèvement de la note de Merrill Lynch, et Thomson de 2,50% sur le même traitement qui lui a été réservé par Exane BNP Paribas. Après l’avis exprimé par son président Didier Lombard du retour d’une bulle spéculative sur les télécoms, et le projet d’une émission obligataire de 2 à 2,5 milliards de dollars pour compléter le rachat de l’espagnol Amena, France Télécom ne progresse que de 0,29%. A Wall Street, AMD (Advanced Micro Devices) profite lui aussi de commentaires favorables, ceux de l’hebdomadaire financier Baron’s. Le titre du concepteur de microprocesseurs, concurrent d’Intel, gagne 2,83%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur