Bourse : le coup de pouce du Nasdaq entraîne les technos à la hausse

Cloud

Les valeurs technologiques ont profité du rebond du Nasdaq à la clôture ce vendredi 6 février. Ce qui a confirmé la Bourse de Paris à la hausse

Le CAC40 a progressé de 1,08% à 3.663,76 points. La Bourse de Paris a profité du rebond du Nasdaq lors de la séance de vendredi dernier. L’indice technologique américain avait en effet progressé de 2,2% au dernier jour de la semaine.

Les valeurs technologiques françaises en ont profité pour se redresser. Le groupe de télécoms Equant bondit de 4,93%, Cap Gemini gagne 3,90%, Business Objects 3,62%, Dassault Systèmes 3,11%. Et même STMicroelectronics qui progresse de 1,93%. La Bourse de New York s’est repliée lundi, dans un volume d’échanges réduit. Phénomène purement mécanique après le bond enregistré vendredi, c’est sur les prises de bénéfices que le Dow Jones a perdu 0,13% à 10.579,03 points, et le Nasdaq 0,17% à 2.060,57 points. Wanadoo a gagné 7,76% sur la rumeur du rachat des minoritaires par France Telecom. Lire notre analyse dans l’article de ce jour. La signature de deux contrats avec la SNCF, pour 207 millions d’euros, profite au titre Alstom qui gagne 6,17%. Malgré l’abaissement de sa note par Morgan Stanley, Alcatel a su profiter du retour des techno pour progresser légèrement de 0,6%. L’argumentation de l’organisme, qui préfère les équipementiers ‘mobiles’ aux équipementiers ‘fixe’ est inquiétante pour l’avenir des industriels de ce dernier marché. Où l’on reparle OPA

Sanofi Synthélabo a reçu l’appui de L’Oréal et de Total pour le soutient de son OPA sur Aventis. L’accord passé entre les trois industriels met Sanofi à l’abris d’une contre-attaque défensive. En effet, le contenu de l’accord présenté à la COB a pour but d’empêcher un tiers de faire une offre sur Sanofi, ce qui aurait pour effet de retourner l’opération. La majorité des opérateurs boursiers semble soutenir l’OPA de Sanofi Synthélabo.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur