Bourse: le pétrole s’accorde une pause, Gemplus s’effondre

Cloud

Léger repli de l’or noir qui n’empêche pas New York et Paris de se replier

Après un record historique vendredi, à 75,35 dollars, le baril de pétrole a reculé de 1,84 dollar à 73,33 dollars à New York. Les prix de l’or s’accordent une pause, mais les inquiétudes liées à l’Iran ou aux déclarations pessismistes de l’Opep ne laissent pas présager de repli autre que technique.

A Paris, malgré la nouvelle hausse de Total (+0,71%), le CAC termine en baisse de 0,59% à 5.221,44 points. Les pertes de l’indice des télécoms (-0,09%) ont été limitée par la hausse de 1,11% à 18,20 de France Télécom après la confirmation vendredi de ses objectifs 2006, ainsi que par la progression de 3,74% de Deutsche Telekom suite à l’entrée du fonds américain Blackstone dans son capital à un prix supérieur au cours de Bourse. Gemplus, plus forte baisse du SRD, a reculé de 4,62% à 2,48 euros, après la publication de ses résultats trimestriels (lire notre article), entraînant son concurrent Axalto (-3,99% à 26 euros). Les secteurs des technologiques, des banques et de l’assurance ont accusé les plus mauvaises performances du jour avec des pertes respectives de -1,26%, -1,14% et -1,12%. Aux Etats-Unis, l’indice Dow Jones a cédé 0,1%, soit 11,69 points, à 11.335,76, et le composite du marché Nasdaq, a abandonné 0,4% (9,48 points) à 2.333,38. Le groupe d’imagerie et de bureautique Xerox a baissé de 5,41% à 14,00 USD après avoir accusé un léger recul de son bénéfice net au premier trimestre, tout comme une baisse de son chiffre d’affaires (lire notre article). Par action et hors exceptionnels, le bénéfice est un peu inférieur aux attentes des analystes. Merck a terminé en baisse de 1,07% à 34,37 dollars, un jury texan ayant conclu vendredi à la culpabilité du groupe pharmaceutique dans le décès d’un patient soigné au Vioxx pendant moins d’un mois. C’est la première fois que le médicament, retiré du marché à l’automne 2004, est jugé directement responsable de troubles cardiaques par un jury, responsable même après un traitement de courte durée. Merck doit encore faire face à plus de 10.000 plaintes. Le numéro deux américain de l’automobile Ford a lâché 4,92% à 6,96 dollars, après une note négative d’une maison de courtage. Le groupe avait publié vendredi une perte nette de 1,2 milliard de dollars après un bénéfice du même montant un an plus tôt, en raison de sa restructuration.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur