Bourse : le plongeon après l'assassinat de Benazir Bhutto

Cloud

L’actualité géopolitique a repris le dessus. Un odieux assassinat par attentat suicide au Pakistan et les Bourses reculent. L’or et le pétrole grimpent. Le billet vert plonge et les technos hésitent

L’assassinat de l’ex-premier ministre et candidate à la présidence du Pakistan Benazir Bhutto, dans un attentat suicide, a choqué les marchés au point que Wall Street a ouvert à la baisse, entrainant les autres places boursières dans son sillage.

L’administration américaine y a perdu sa candidate officieuse – bien qu’accusée jadis de corruption – aux prochaines élections pakistanaises. Washington craint désormais le retour de fortes tensions géopolitiques dans cette région instable où se réfugient les extrémistes.

Dans la foulée, l’or a grimpé de plus de 2 % et le pétrole de 1,5 % à 96,62 dollars le baril de brut léger au Nymex. En revanche, le dollar plongé à 1,4625 dollar pour 1 euro. La Bourse de Paris, qui avait pris une confortable avance à l’ouverture, n’a pas pu retenir sa chute, mais a limité la casse pour terminer sur une hausse légère, le CAC40 progressant de 0,12 % à 5.623,54 points.

La Bourse de New York, pourtant peu fréquentée par les opérateurs en cette période de fêtes, a été lourdement marquée par l’assassinat de Benazir Bhutto, ainsi que dans une moindre mesure par les perspectives de dépréciation d’actifs des valeurs de la finance. Le Dow Jones a plongé de -1,42 % à 13.359,61 points et le Nasdaq de -1,75 % à 2.676,79 points.

Aux Etats Unis, les commandes de bien durable ont reculé de -0,7 % en novembre, hors équipements de transport. En anticipant une croissance à deux chiffres pour l’exercice 2007 et sur l’ensemble de ses activités, Oberthur Card Systems a retenu positivement l’attention des investisseurs, le titre a bondi de 5,36 %.

Capgemini a formellement démenti toute discussion avec Wipro, le groupe indien que la rumeur affuble de l’intention de lancer une OPA hostile sur la SSII, dont le titre a chuté de -3,18 %.

Le titre EADS recule de -1,941 % sur la perspective d’un retour à une marge d’exploitation à deux chiffres… mais pas avant le milieu de la prochaine décennie !

A Wall Street, les valeurs de semi-conducteurs sont à la peine sur la perspective d’un premier trimestre qui s’annonce médiocre pour le premier équipementier du secteur, Applied Materials, dont le titre a reculé de -2,36 %. Intel s’est placé dans son sillage avec un repli de -2,26 %. L’évolution des valeurs technologiques à Paris, en valeur (€) et pourcentages (%) :

OBERTHUR CARD SYS. 5,31 +5,36%
GEMALTO 21,43 +1,95%
INGENICO 21,51 +1,80%
ALTRAN TECHN. 4,01 +1,01%
DASSAULT SYSTEMES 40,35 +0,62%
GROUPE STERIA 24,72 +0,57%
STMICROELECTRONICS 9,91 +0,41%
SOPRA GROUP 54,20 +0,37%
NEUF CEGETEL 34,62 +0,14%
FRANCE TELECOM 24,83 +0,12%
BUSINESS OBJECTS 41,72 +0,05%
VIVENDI 31,64 -0,44%
SOITEC 8,17 -0,49%
UBISOFT ENTERTAIN 65,25 -0,68%
ALCATEL-LUCENT 5,12 -0,78%
ALTEN 25,19 -0,83%
ILIAD 73,30 -0,95%
GFI INFORMATIQUE 6,16 -0,96%
ATOS ORIGIN 35,40 -1,12%
EADS 22,13 -1,91%
THOMSON 9,48 -2,47%
CAPGEMINI 43,57 -3,18%

L’évolution des valeurs technologiques à Wall Street, en valeur ($) et pourcentages (%) :

AMAZON.COM 94,25 +1,51%
ORACLE 23,04 +0,17%
APPLE 198,57 -0,19%
DELL 24,93 -0,24%
AT&T 42,02 -0,66%
YAHOO! 23,71 -1,04%
GOOGLE 700,74 -1,42%
MICROSOFT 35,97 -1,75%
IBM 109,60 -1,76%
ADOBE 42,34 -1,81%
SYMANTEC 16,38 -1,97%
CISCO 27,79 -2,08%
HEWLETT-PACKARD 51,61 -2,20%
ELECTRONIC ARTS 58,68 -2,23%
INTEL 26,83 -2,26%
APPLIED MATERIALS 17,76 -2,36%
EBAY 33,65 -2,44%
NVIDIA 35,14 -3,09%


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur