Bourse : le plongeon d’Alcatel dans les mobiles

Cloud

Décidément, Wall Street n’en finit plus de souffler le chaud et le froid sur les places boursières européennes. Ce jeudi, un coup de PIB en recul, avec un chiffre décevant chez Alcatel dans les mobiles mauvais sens, et la Bourse de Paris a terminé dans le rouge

L’équipementier télécoms

Alcatel a publié des résultats trimestriels en ligne avec les attentes (lire notre article). Mais le marché a été déçu par la marge d’exploitation dans le mobile, au moment ou le concurrent Nokia fait mieux que prévu. Le titre plonge de -7,82%. La séance de ce jeudi a été riche en publications de résultats. Trop peut être pour la Bourse de Paris qui cède au rouge malgré un début de séance dans le vert ! Le CAC40 recule de -0,41% à 3.911,45 points. Les résultats de Vivendi Universal, qui gagne 0,91%, ont soutenu l’indice vedette parisien à l’ouverture, mais c’est finalement l’accueil glacial réservé à Alcatel qui l’a emporté. Côté indices, mauvaise journée à Wall Street ! Le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis a progressé au premier trimestre de 3,1%. C’est le plus mauvais chiffre d’un début d’année depuis 2001, et en plus il est inférieur aux prévisions des économistes, qui anticipaient 3,6%. Idem pour les chiffres hebdomadaires US d’inscriptions au chômage, qui augmentent de 21.000 à 320.000, surtout que le chiffre de la semaine dernière a été revu à la hausse ! La Bourse de New York s’est placée dans le sillage de ces indices économiques, et termine en très nette baisse. Le Dow Jones chute de -1,26% à 10.070,37 points, et le Nasdaq de -1,36% à 1.904,18 points. Après avoir touché un plus bas sous la barre des 50 dollars, à 49,80 dollars le baril de brut léger, le cours du pétrole est reparti à la hausse à 51,77 dollars. Le dollar crée la surprise ! On l’attendait à la baisse après le chiffre de la croissance US, il continue au contraire à se redresser, et termine à 1,2892 dollar pour 1 euro. Décidément, cette séance n’aura pas épargné les valeurs télécoms, à part VU ! France Télécoms se replie de -0,13% malgré ses résultats encourageants (lire notre article). Le fabricant de composants électroniques Wavecom bondit de 47,77%, dont le bénéfice d’exploitation vient se placer dans le vert, à 1,8 millions d’euros, et surtout un résultat net enfin bénéficiaire de 3,1 millions.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur