Bourse : le rebond de Thomson, STMicro et VU

Cloud

Entre le statu quo de la BCE, qui n’augmente pas ses taux directeurs, et la publication d’indices favorables, les places boursières européennes ont accru leurs gains. Bon parcours des technos, emmenées par VU, STMicroelectronics et un surprenant Thomson

Confirmant le relèvement de ses objectifs, en septembre dernier,

Vivendi Universal affiche au troisième trimestre des ventes supérieures aux attentes. Si Universal Music déçoit, Canal+ et VU Games surprennent par leur dynamisme. Le titre VU progresse de 2,30%. STMicroelectronics se maintient sur son petit nuage après sa révision à la hausse de ses prévisions de croissance du marché mondial des puces en 2006. Le titre augmente même ses gains avec un bond de 3,59%. Quant à Thomson, le titre profite de la bonne tenu des technos pour s’offrir un net rebond de 4,57%, attestant du retour à l’optimisme des opérateurs. La Bourse de Paris s’est très nettement redressée, dans le sillage des places boursières des deux côtés de l’Atlantique. Le CAC40 gagne 1,63% à 4.502,02 points, et se place de nouveau au dessus de la barre des 4500 points. Séance chargée à la Bourse de New York, qui termine à la hausse. Le Dow Jones progresse de 0,48% à 10.522,59 points, et le Nasdaq de 0,74% à 2.160,22 points. La Banque centrale européenne (BCE) maintient ses taux d’intérêt, qui restent inchangés. Son président Jean-Claude Trichet a déclaré qu’a priori il n’y a pas de signes de tension inflationniste sur la zone euro, et donc pas d’intérêt dans l’immédiat à revoir ses taux directeurs. Alan Greenspan, son homologue à la tête de la Réserve fédérale américaine (Fed), reste plus circonspect sur les risques inflationniste qu’il juge plus incertains, mais continue d’afficher son optimisme quant à la vigueur de la croissance américaine. Ces déclarations auront eu pour effet de renforcer le dollar, à 1,1946 dollar pour 1 euro. En revanche, le baril de pétrole brut se redresse, à 61,78 dollars au Nymex. Sur le front des indices américains, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé entre une fois, et sensiblement puisqu’à 323.000, elles ont été inférieures aux prévisions des analystes (329.000). Autre satisfaction avec la productivité du secteur non agricole, qui progresse de 4,1% au troisième trimestre selon le Département du travail. L’indice ISM (Institute of Supply Management) de l’activité du secteur des services enregistre un bond à 60 en octobre, contre 53,3 en septembre. Enfin, léger bémol avec les commandes à l’industrie, qui ont reculé de -1,7% en septembre, plus rapidement qu’attendu ! Chez les valeurs technologiques, les baisses sont rares. On notera cependant que Groupe Steria recule de -1,77%, et que Canal+ ne profite pas de la bonne tenue de VU, et recule de -0,64%. En revanche, côté hausse, les technos se bousculent : Soitec 5,89%, Business Objects 4,46%, Alcatel 3,50%, Gemplus 3,40%, Capgemini 3,05%, Atos Origin 2,88%, Oberthur 2,85%, UbiSoft 1,49%, Iliad 0,92%, Infogrames 0,69%. A Wall Street, l’équipementier telecoms Qualcomm crée la ‘bonne’ surprise, avec un chiffre d’affaires en progression de près de 40% à 1,56 milliard de dollars, et un bénéfice net qui progresse de 37% à 538 millions, ou un BPA de 33 cents. Le titre bondit de 9,01%. Le titre du site de voyages en ligne Priceline.com bondit de 26,15%. Le chiffre d’affaires trimestriel progresse de 10% à 258,8 millions de dollars, le bénéfice net de 70% à 19,3 millions, ou un BPA de 47 cents, là où le marché attendait 37 cents. Et cerise sur le gâteau, Priceline.com a lancé un programme de rachat de titres, pour 50 millions de dollars. Enfin, dans le secteur des jeux vidéo, Activision, malgré un repli de ses résultats ? chiffre d’affaires à 222,5 millions de dollars qui recule de -28%, perte de 13,2 millions de dollars contre un bénéfice net de 25,5 un an plus tôt ? réussit à séduire les investisseurs avec une perte de 5 cents par action, inférieure aux attentes, et surtout le maintient de prévisions optimistes pour le trimestre en cours.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur