Bourse : le rebond d’Infogrames

Cloud

Le marché, des deux côtés de l’Atlantique, est resté ferme malgré l’annonce d’une progression des emplois américains en janvier plus faible qu’attendue

Après avoir vu la valeur de son titre divisée par trois en 2004, l’éditeur de jeux vidéo

Infogrames s’est repris: son titre a gagné près de 51% depuis le début de l’année. Il prend la tête des valeurs à Paris, où le titre gagne 13,64%, soutenu par l’avis favorable de Citigroup Smith Barney. La Bourse de Paris s’est reprise en fin de semaine, soutenue par une actualité des entreprises plutôt favorable. Le CAC40 a progressé de 0,74% à 3.958,01 points, et sur la semaine l’indice vedette a gagné 2,26%. La Bourse de New York a terminé la semaine sur un rebond sensible, profitant des commentaires rassurants d’Alan Greenspan, président de la Fed (Réserve Fédérale américaine), et du rebond des semiconducteurs. Le Dow Jones a gagné 1,16% à 10.716,13 points et a effacé les pertes cumulées depuis le 1er janvier. Le Nasdaq a bondi de 1,41% à 2.086,66 points. Alan Greenspan s’est donc montré rassurant et serein quant à l’ajustement des déficits courants américains. A l’écouter, on en oublierait presque que ces déficits ont atteint un niveau abyssal ! Très attendus, les chiffres de l’emploi aux Etats-Unis se sont révélés plutôt décevants. Là où les analystes attendaient en moyenne 200.000 créations en janvier, le département du Travail n’a recensé que 146.000 créations d’emploi. Certes le taux de chômage aux Etats-Unis s’est abaissé à 5,2% de la population active, rejoignant le niveau le plus bas depuis septembre 2001, mais l’annonce s’est accompagnée d’une révision à la baisse du chiffre des créations en décembre: 113.000 et non pas 157.000 comme annoncé précédemment. En France, l’Insee affirme que la demande est restée ‘soutenue‘ au quatrième trimestre, et que le climat des affaires dans les services est resté stable à l’indice 110. Le dollar continue de s’inscrire à la hausse, à 1,2870 dollar pour 1 euro. Après la chute de la veille (-13% !) suite à la publication de résultats très corrects mais jugés décevants par la Bourse, Alcatel s’est légèrement repris: le titre a regagné 0,93%. France Télécom a profité de l’avis favorable donné par l’ART en faveur des nouveaux tarifs d’abonnement: l’action a gagné 0,29%. Vivendi Universal a reculé de 0,61% après le démenti par Lagardère d’un projet de prise de participation de ce dernier dans Canal+. Les valeurs des semiconducteurs ont été portées à la hausse par Texas Instruments, dont le titre a gagné 7,22%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur