Bourse : le rebond d’Oracle

Cloud

L’inattendue baisse des commandes de biens durables aux Etats-Unis a fait chuter les places boursières, qui ont peiné à se reprendre. Si l’Europe a clôturé dans le vert une semaine globalement positive, Wall Street a terminé symboliquement dans le rouge, à l’image de ses technos

Les marchés américains ont finalement réagi favorablement à la publication des résultats du géant américain des bases de données

Oracle, qui a publié un bénéfice net en hausse de 27 %, et qui gagne des parts de marchés sur ses concurrents IBM et SAP. Le titre Oracle a bondi de 3,98 %. A la Bourse de Paris, la fin proche de l’OPA de Mittal sur Arcelor, avec la réunion dimanche du conseil d’administration de ce dernier qui pourrait donner une suite favorable à l’opération, a concentré l’attention des marchés. Le CAC 40 a gagné 0,30 % à 4.817,63 points. Sur la semaine, à Paris le CAC 40 a gagné 2,61 %. La Bourse de New York est une nouvelle fois sous pression. La baisse inattendue des commandes de biens durables aux Etats-Unis, – 0,3 % contre une progression de 0,1 % attendue par les analystes, a fait reculer les indices. Le Dow Jones a reculé de -0,27 % à 10.989,09 points et le Nasdaq de -0,07 % à 2.121,47 points. Anticipant une poursuite de la hausse des taux de la Fed, avec une hausse probable d’un quart ou d’un demi point la semaine prochaine, le dollar a atteint son plus haut des deux derniers mois, à 1,2509 dollar pour 1 euro. La consommation d’essence aux Etats-Unis (40 % de la consommation mondiale) s’est accélérée par rapport à la même période l’an passé. L’Opep a augmenté sa production de 300.000 barils par jour en juin. Mais le cours du pétrole est resté stable, le baril de brut léger a terminé la semaine à 70,87 dollars après avoir franchi la barre des 71 dollars en cours de séance. On notera l’annonce d’une énorme fusion dans le pétrole américain, le groupe Anadarko ayant annoncé l’acquisition de ses concurrents Kerr-McGee et Western Gas Resources, contre 23,3 milliards de dollars en cash. Les valeurs technologiques ont évolué en ordre dispersé et sans ampleur. A la hausse : Alcatel 0,91 % , Atos Origin 0,86 %, Dassault Systèmes 0,68 %, Alten 0,66 %, Steria 0,24 %, Oberthur CS 0,17 %, Iliad 0,08 %. A la baisse : France Telecom -1,95 %, Infogrames -1,82 %, Ubi Soft -1,81 %, Gemplus -1,18 %, Sopra Group -0,89 %, Thomson -0,38 %, Soitec -0,35 %, Altran -0,33 %, Capgemini -0,27 %, Business Objects -0,23 %, GFI Informatique -0,17 %, STMicroelectronics -0,08 %. Idem pour les valeurs technologiques américaines, Oracle n’a pas eu d’effet entrainant. Peu de hausses, Yahoo 2,25 %, Google 1,23 %, Amazon.com 0,49 %, Electronic Arts 0,44 %. Oracle n’aura qu’occulté la tendance baissière : Applied Materials -2,54 %, Symantec -1,95 %, Microsoft -1,66 %, Sun -1,65 %, Intel -1,37 %, Apple -1,26 %, HP -0,94 %, Dell -0,63 %, Adobe -0,62 %, Cisco -0,41 %, IBM -0,12 %, eBay -0,03 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur