Bourse : le rebond en attendant la position de la Fed

Cloud

La hausse des taux directeurs américains semblait acquise, au point que les places boursières européennes se sont clairement inscrites à la hausse. Puis elle a été confirmée, ce qui a permis à Wall Street de bondir avant clôture. Les technos ont suivi massivement

Les investisseurs avaient enfin assimilé la prochaine hausse des taux directeurs de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui a été annoncée. Dépassant leurs craintes, acquises, ils ont repris la voie du marché des actions et ont fait bondir les indices.

La Fed a donc confirmé le relèvement de 25 points de base de son taux directeur, qui passe à 5,25 %. La 17ème hausse consécutive ! Elle indique dans son communiqué que la croissance tend à se ralentir avec la hausse de l’énergie et la baisse du marché de l’immobilier américain. Si l’inflation semble contenue, les risques de pression inflationniste son maintenus, en particulier avec le coût des matières premières. Et pour conclure, la Fed a rappelé que d’autres hausses de ses taux pourraient être nécessaires. Le cycle de hausse n’est pas clos ! Le rebond est sensible à la Bourse de Paris, le CAC 40 a bondi de 2,23 % à 4.880,38 points. La Bourse de New York a bondi elle aussi, le Dow Jones a enregistré une hausse de 1,98 % à 11.190,80 points et le Nasdaq de 2,96 % à 2.174,38 points. Le PIB (Produit Intérieur Brut) des Etats-Unis a progressé de 5,6 % au premier trimestre, en rythme annualisé, marquant une nette accélération. Le dollar baisse avec le relèvement des taux, à 1,2641 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole continue de grimper, à 73,52 dollars de baril de brut léger, emporté par l’anticipation d’une forte demande d’essence aux Etats-Unis. Les valeurs technologiques ont profité du mouvement à la hausse pour se redresser nettement. Gemplus a progressé de 3,11 %, Capgemini 2,60 %, Altran 2,43 %, Alcatel 2,17 %, Soitec 2,09 %, France Telecom 1,72 %, STMicroelectronics 1,46 %, Thomson 0,96 %, GFI Informatique 0,35 %, Iliad 0,33 %, Alten 0,32 %, Oberthur CS 0,18 %. Quelques baisses : Ubi Soft -0,59 %, Business Objects -0,51 %, Atos Origin -0,49 %, Sopra Group -0,41 %, Steria -0,22 %, Dassault Systèmes -0,19 %. A Wall Street, 3Com a créé la surprise en publiant des résultats trimestriels enfin conformes aux attentes, chiffre d’affaires en hausse de 177 à 255 millions de dollars, pertes ramenées de 58 à 15 millions de dollars, et cerise sur le gâteau pour les investisseurs, la suppression de 250 emplois. Le titre à bondi de 15,12 %. A l’inverse, ATI Technologies a plongé de -11,94 %, malgré des résultats trimestriels en forte progression, chiffre d’affaires de 530 à 652 millions de dollars, bénéfice net de 31,9 millions contre une perte de 400.000 dollars. Mais le fabricant de cartes graphiques et chipsets a publié des prévisions pour le trimestre en cours nettement inférieures au consensus, ce qui ne pardonne pas. Enfin, l’éditeur Red Hat (Linux) a publié des résultats trimestriels inférieurs aux attentes, chiffres d’affaires de 84 millions de dollars et bénéfice net de 13,8 millions, immédiatement sanctionnés par une chute du titre de -6,44 %. Apple a gagné 5,27 %, Amazon.com 4,96 %, Electronic Arts 4,90 %, Intel 3,54 %, Yahoo 3,29 %, Dell 3,23 %, Applied Materials 2,99 %, Google 2,88 %, Cisco 2,73 %, Symantec 2,69 %, Sun 2,48 %, eBay 1,77 %, HP 1,39 %, IBM 1,35 %, Microsoft 1,34 %, Adobe 1,13 %, Oracle 1,10 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur