Bourse : le repli sur l’habillage des bilans

Cloud

Tempête sur les pharmaceutiques, le marché américain se replie. En Europe, on note des prises de bénéfices en Europe, et le ministre Devedjian pèsant sur les valeurs télécoms en France. La semaine boursière s’est terminée dans le rouge !

La

Bourse de Paris a fini la semaine sur un fort recul. Le CAC40, après avoir ouvert la séance à la hausse, a plongé de 1,73% sous la barre des 3.800, à 3.744,92 points. Sur la semaine, Paris a enregistré une perte de 0,7%, avec un volume importrant – donc inquiétant ! – d’échanges, en progression de 25%. La Bourse de New York a baissé à la suite des pharmaceutiques. Le géant Pfitzer plonge de 11,15% après la publication d’une étude sur les risques cardio-vasculaires qu’augmenterait son anti-inflammatoire vedette Celebrex. Le laboratoire est l’une des 30 composante du Dow Jones, qui recule de 0,52% à 10.649,92 points, tandis que le Nasdaq a reculé de 0,51%. Le cours du pétrole a enregistré une forte hausse de plus de 10% sur les quatre dernières séances. Le dollar semble vouloir confirmer sa tendance à la décrue, à 1,3315 dollar pour 1 euro. Le ministre délégué à l’industrie, Patrick Devedjian, se déclare opposé à une hausse de l’abonnement à la téléphonie fixe et incite l’ART à ouvrir le marché des télécoms à la concurrence. Du coup, France Télécom a reculé de 2,12%. Vivendi Universal a suivi et perdu 3,46%. La SSII Altran a plongé de 5,53% sur les prises de bénéfice, et a perdu, du coup, tous les gains amassés durant la semaine. Les autres valeurs technologiques ont suivi à la baisse, Capgemini a perdu 1,61%, Alcatel a reculé de 0,97%. STMicroelectronics s’est replié fortement de 2,11% après la publication d’une étude Gartner qui anticipe un repli des ventes d’équipements pour l’industrie des semi-conducteurs de 15% en 2005, pour excès de stocks.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur