Bourse : le repli sur l’habillage des bilans

La

Bourse de Paris a fini la semaine sur un fort recul. Le CAC40, après avoir ouvert la séance à la hausse, a plongé de 1,73% sous la barre des 3.800, à 3.744,92 points. Sur la semaine, Paris a enregistré une perte de 0,7%, avec un volume importrant – donc inquiétant ! – d’échanges, en progression de 25%. La Bourse de New York a baissé à la suite des pharmaceutiques. Le géant Pfitzer plonge de 11,15% après la publication d’une étude sur les risques cardio-vasculaires qu’augmenterait son anti-inflammatoire vedette Celebrex. Le laboratoire est l’une des 30 composante du Dow Jones, qui recule de 0,52% à 10.649,92 points, tandis que le Nasdaq a reculé de 0,51%. Le cours du pétrole a enregistré une forte hausse de plus de 10% sur les quatre dernières séances. Le dollar semble vouloir confirmer sa tendance à la décrue, à 1,3315 dollar pour 1 euro. Le ministre délégué à l’industrie, Patrick Devedjian, se déclare opposé à une hausse de l’abonnement à la téléphonie fixe et incite l’ART à ouvrir le marché des télécoms à la concurrence. Du coup, France Télécom a reculé de 2,12%. Vivendi Universal a suivi et perdu 3,46%. La SSII Altran a plongé de 5,53% sur les prises de bénéfice, et a perdu, du coup, tous les gains amassés durant la semaine. Les autres valeurs technologiques ont suivi à la baisse, Capgemini a perdu 1,61%, Alcatel a reculé de 0,97%. STMicroelectronics s’est replié fortement de 2,11% après la publication d’une étude Gartner qui anticipe un repli des ventes d’équipements pour l’industrie des semi-conducteurs de 15% en 2005, pour excès de stocks.