Bourse : le vent tourne pour Ubi Soft

Cloud

L’orientation négative du marché américain n’a pas été favorable aux places boursières européennes qui ont suivi la tendance, accentuée par l’euro qui se maintient au dessus de la barre de 1,34 dollar.

Seconde séance consécutive à la baisse pour la

Bourse de Paris. Les valeurs des sociétés exportatrices ont pesé sur le marché, sous l’effet de la parité euro/dollar. Le CAC40 recule de 0,43% à 3.767,39 points. La Bourse de New York termine en ordre dispersé. Le Dow Jones recule de 0,43% à 10.547,06 points, handicapé par le rebond du pétrole, le Nasdaq progresse de 0,15% à 2.151,25 points. L’euro enregistre un nouveau record à Paris, à 1,346 dollars pour 1 euro, mais termine sur un repli à Wall Street, à 1,3401 dollar, après l’annonce par la Banque Centrale européenne (BCE) de son projet d’intervenir sur le marché des changes. Le baril de pétrole brut, après une semaine en fort repli, est reparti à la hausse, et termine à 42,98 dollars après un pic à 43,60. Le vent tourne pour l’éditeur de jeux vidéo Ubi Soft ! Passé les déceptions du projet de reprise du britannique Eidos et plusieurs reports de sorties, comme le dernier produit de la licence Splinter Cell, l’éditeur retourne dans le vert et termine sur un gain de 3,75%. Le succès américain de la Nintendo DS (lire nos articles), dont Ubi Soft est l’un des éditeurs de jeux, dont le célèbre Ray Man, participe à ce retour. Après la cession de 3,3% de son capital par France Télécom, vendredi, STMicroelectronics est reparti à la baisse, le titre recule de 0,85%. Thalès a annoncé la cession de son pôle ‘Electronique Solutions’ à un consortium d’investisseurs. Le titre gagne 1,35%. TF1 a remporté les droits de télédiffusion des coupes du monde de rugby pour 2007 et 2011, contre 80 millions d’euros. Un prix qui fait tousser les investisseurs, échaudés par les surenchères sur le football. Le titre recule de 1,37%. L’équipementier télécoms 3Com plonge de 7,88% après son profit warning (lire notre article). A Wall Street, Apple Computer enregistre un rebond de 4,95%. Le titre fait l’objet d’avis divergents de la part des maisons de courtage. Après des recommandations à la baisse la semaine dernière, le fabricant des Mac et iPod profite d’un relèvement de l’avis de JP Morgan qui anticipe une progression des ventes pour la fin de l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur