Bourse : léger rebond malgré l’attentisme de la BCE

Cloud

La BCE réfère jouer l’attente avant de reprendre son cycle de hausse. Les
technos n’ont pas brillé

Le Fond Monétaire International (FMI) a révisé ses prévisions de croissance pour 2008 à la baisse, les Etats-Unis sont principalement visés?

Comme attendu la Banque Centrale Européenne (BCE) a raté l’occasion de donner un coup de pouce aux marchés en maintenant son principal taux directeur à 4 %. Par cette décision attentiste elle continue d’afficher la constance de son président, Jean-Claude Trichet, tout en affirmant sa volonté de relever prochainement ses taux directeurs pour contrer tout risque d’une inflation qui décidément brille par son absence !

De plus, tout comme la Réserve fédérale américaine (Fed), elle a de nouveau injecté des liquidités dans le circuit bancaire, 42,24 milliards d’euros pour la BCE et 31,25 milliards de dollars pour la Fed.

C’est donc sans grande conviction que la Bourse de Paris a terminé en légère hausse, profitant à peine du maintient des taux de la BCE qui a réussi l’exploit de créer un ‘non évènement‘? Le CAC40 a progressé de 0,45 % à 5.576,62 points.

Léger rebond également pour la Bourse de New York, la prudence continue de s’imposer de l’autre côté de l’Atlantique malgré les chiffres des ventes de la grande distribution, notamment Wal-Mart, plus élevés qu’attendus en août. Le Dow Jones a progressé de 0,44 % à 13.363,35 points et le Nasdaq de 0,32 % à 2.614,32 points.

Les commandes à l’industrie allemande ont chuté de -7,1 % en juillet, un piètre record depuis la réunification des deux Allemagne.

Deux bonnes surprises sur les indices américains : contre toute attente l’indice composite ISM des services s’est maintenu en août, à 55,8 ; et la productivité du secteur non-agricole des Etats-Unis au deuxième trimestre a été revu à la hausse, et affiche un gain inattendu, mais avant crise, de 2,6 % en rythme annuel.

L’euro continue de gagner du terrain face au billet vert, à 1,3670 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole reste tendu à la hausse, à 76,48 dollars le baril de brut léger au Nymex.

A Wall Street, le titre Apple prolonge sa descente dans le rouge, -1,26 %. Le groupe a cédé à la pression et au mécontentement des acheteurs de l’iPhone surpris par la baisse inattendue de 200$ du prix de leur smartphone annoncé lors du MacWorld. Steve Jobs a indiqué que ces acheteurs recevront un bon d’achat de 100$.

L’évolution des valeurs technologiques à Paris, en valeur (?) et pourcentage (%) :

ALTEN 27,00 +3,73%
ALTRAN TECHN. 5,79 +2,30%
ATOS ORIGIN 41,08 +1,83%
INGENICO 18,75 +1,74%
STMICROELECTRONICS 12,96 +1,33%
UBISOFT ENTERTAIN 45,75 +1,28%
BUSINESS OBJECTS 32,98 +0,95%
FRANCE TELECOM 22,06 +0,78%
ALCATEL-LUCENT 7,82 +0,77%
VIVENDI 29,41 +0,72%
GFI INFORMATIQUE 7,40 +0,68%
DASSAULT SYSTEMES 44,04 +0,66%
SOITEC 13,73 +0,15%
THOMSON 11,76 +0,09%
NEUF CEGETEL 29,08 +0,00%
EADS 21,18 -0,38%
GROUPE STERIA 39,45 -0,48%
CAP GEMINI 46,27 -0,69%
SOPRA GROUP 65,01 -0,70%
ILIAD 67,99 -0,95%
GEMALTO 18,31 -1,56%
OBERTHUR CARD SYS. 6,04 -1,63%

L’évolution des valeurs technologiques à Wall Street, en valeur ($) et pourcentage (%) :

AMAZON.COM 86,21 +2,94%
MICROSOFT 28,91 +1,51%
EBAY 35,74 +1,45%
ELECTRONIC ARTS 53,29 +0,81%
INTEL 26,15 +0,62%
SYMANTEC 18,91 +0,59%
DELL 28,46 +0,57%
NVIDIA 52,57 +0,44%
YAHOO! 24,15 +0,21%
HEWLETT-PACKARD 50,19 +0,18%
APPLIED MATERIALS 21,33 +0,14%
SUN MICROSYSTEMS 5,01 +0,00%
ADOBE 43,71 -0,09%
IBM 117,62 -0,22%
GOOGLE 523,52 -0,81%
ORACLE 20,54 -0,92%
CISCO 31,84 -1,18%
APPLE 135,01 -1,28%

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur