Bourse : léger recul , derrière Alcatel, mais Bull positive

Cloud

Semaine en vert à la Bourse de Paris, où les valeurs technologiques n’ont pas spécialement brillé, mais où le marché à profité de la lente décrue du cours du pétrole

La

Bourse de Paris a clôturé à la hausse une semaine en nette progression. Ce vendredi 27 août, le CAC40 continue de progresser, et termine sur son plus haut, cinquième séance consécutive à la hausse, 0,53% à 3.649,24 points. Sur la semaine, le CAC40 a progressé de 3,14%. La Bourse de New York profite de la révision à la baisse moins importante que prévue de la croissance du PIB au deuxième trimestre pour se redresser dans un volume d’échanges particulièrement faible. Le Dow Jones a pris 0,21% à 10.195,01 points, et le Nasdaq de 0,49% à 1.869,09 points. La croissance américaine au deuxième trimestre a été révisée à la baisse, à 2,8% contre une première estimation à 3%. C’est mieux que les 2,7% attendus par les analystes. L’indice de confiance des consommateurs américains de l’Université du Michigan a atteint 95,9 en août. C’est moins bien qu’en juillet; 96,7 points, mais meilleur que les prévisions à 94 des analystes ! La semaine prochaine, qui verra le passage d’août à septembre, risque d’être beaucoup plus délicate à aborder, avec en particulier la publication d’indicateurs économiques stratégiques outre-Atlantique. Le dollar reste stable après sa remontée entamée depuis le début de la semaine, à 1,2011 dollar pour 1 euro. Quant au pétrole, il continue de se replier. Bull a bondi de 2,70% après que des représentants de la Commission européenne ont indiqué que l’aide de 517 millions d’euros accordée par l’Etat français au groupe ne pose plus de souci majeur. Le feu vert de la Commission pourrait être donné en octobre. STMicroelectronics recule de 0,89% après que Bank of America a révisé sa recommandation sur les valeurs des semiconducteurs à la baisse, et que, dans la foulée, Bear Stearns a dégradé le titre. Alcatel se replie de 0,49% sur les prises de bénéfices, alors qu’un nouvel accord a été signé avec Pirelli sur les télécommunications sous-marines. Le prolongement au 15 septembre de l’offre d’OPA hostile d’Oracle, deuxième éditeur mondial de logiciels, sur PeopleSoft, profite aux titres des deux protagonistes. Oracle gagne 0,29% et PeopleSoft 1,92%


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur