Bourse: légère progression à New York, Paris prêt à rebondir

Régulations

Wall Street se mure, positivement, dans l’attentisme… Cisco gèle le Nasdaq, tandis que l’Europe se replie légèrement

A New York, le Dow Jones n’a enregistré que 20 points de mieux à 12.626,03 points, soit +0,16% et le Nasdaq (valeurs technos) progresse à peine de 2 points (1,9 point à 2.363,30 points), soit +0,08%.

En clair, une position d’attentisme.

La plupart des valeurs n’ont quasiment pas bougé.

Aux Etats-Unis, l’enthousiasme du début de la semaine est retombé en raison de chiffres du chômage inquiétants : une hausse brutale en mars, la plus forte hausse mensuelle depuis septembre 2005.

A retenir également que le FMI (Fonds Monétaire International) revoir à la baisse (-10% à 3,7%) sa prévision de croissance mondiale pour 2008.

Pour le Nasdaq, très capricieux ces jours-ci, à noter le décrochage de Cisco (-2,92% à 24,23$) dû à une notation à la baisse de la banque d’affaires UBS : “Nous pensons que le titre aura bien du mal à grimper si la demande ralentit“, a expliqué UBS à l’agence Reuters.

Heureusement, IBM (+1,05% à 116,02 $) et Apple (+2,79%) ont partiellement compensé, tout comme Sandisk (+7,5%), de Tellabs (+6,6%) ou encore Broadcom (+5,8%) et RIM (Research In Motion, Blackberry) qui a bondi de presque +6% suite à l’annonce d’un doublement de son résultat à 412,5 millions de dollars au quatrième trimestre 2007-08 et d’un résultat net plus que doublé (+120%, à 412,5 M$), soit nettement au dessus de prévisions des analystes.

A Paris, le CAC40 s’est légèrement replié mais reste accroché au dessus de 4.900 points (4.920 points, soit -0,5%). Les prises de bénéfices dues aux hausses de ces derniers jours y sont pour beaucoup.

Certains font le yoyo : ainsi, STMicroelectronics à 7,16 euros recule fortement (-4,02%), et perd exactement ce qui avait été gagné hier…

A l’inverse, Atos a repris 5,47% à 35,89 euros, après la dégringolade de lundi suite à la décision du fonds Pardus (10% du capital) de suspendre les retraits de ses investisseurs.

Capgemini a reculé: -2,41% à 36,91 euros. Deutsche Bank a abaissé son objectif de cours sur le titre de 54 à 39 euros. Cette décision correspond à une révision globale, à la baisse, des perspectives de résultats dans le secteur des services informatiques, conséquence attendue du ralentissement économique.

Evolution des cours, mercredi 2 avril, à Paris, en valeurs (euros) et variation (en % sur la veille)

. en hausse

Atos Origin: 35,89, +5,47%

Iliad (Free): 67,61 +0,91%

Gemalto: 19,36, + 1,52%

Gemplus 1,37 inchangé 0,00%

. en baisse:

Alten: 19,74, -0,20%

Completel: 33,34, -0,21%

Alcatel: 3,91 -0,26%

Neuf Cegetel: 35,00, -0,28%

GFI: 4,15, -0,48%

Altran, 5,05 -0,98%

France Télécom: 21,88, -1,08%

Soitec: 4,92,-1,40%

Ingenico: 21,33 -1,93%

Sopra: 47,62 -2,22%

Capgemini:, 36,91, -2,41%

STMicroelectronics: 7,16, -4,02%

Steria: 20,44, -4,93%


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur