Bourse : l’équilibre malgré la chute des technos

Cloud

La Bourse termine proche de l’équilibre, après une séance ce mercredi 25 août marquée une nouvelle fois par les hésitations de Wall Street à l’ouverture, la Bourse américaine s’étant finalement reprise, accompagnant la baisse du cours du pétrole

La

Bourse de Paris termine à l’équilibre, le CAC40 se maintient symboliquement en territoire positif, avec un gain de 0,02% à 3.595,26 points. Pendant un temps hésitante, la Bourse de New York a terminé sur une nette progression, réagissant finalement à la baisse du pétrole. Le Dow Jones progresse de 0,82% à 10.181,74 points, le Nasdaq, après un début de séance difficile qui a plombé les technos européennes, se redresse et progresse de 1,30% à 1.860,72 points. La chute de 6,4% des ventes de logements neufs aux Etats-Unis en juillet, qui accentue le mouvement engagé en juin avec une chute de 5,6%, a largement fait oublier la progression de 1,7% des commandes de biens durables. Retenant l’attention des investisseurs, le cours du baril de pétrole brut continue de se replier, au profit de la Bourse américaine. Sur le Nymex, le baril de brut léger est repassé sous la barre des 44 dollars, à 43,47 dollars. Le dollar se maintient sous la barre des 1,21, mais a infléchi sa tendance pour remonter légèrement par rapport à l’euro, à 1,2089 dollar pour 1 euro. Les valeurs technologiques sont reparties à la baisse. Capgemini perd 1,72%, Business Objects 1,70%, Thomson 1,56%, Atos Origin 1,20% et STMicroelectronics 0,89%. Alcatel est l’exception qui confirme la règle. Profitant de la signature de deux contrats en Chine, le titre se maintient à la hausse de 0,4%. Infogrames confirme son rebond. Son gain de 1,38% sur la séance lui permet de rebondir de 30% depuis son plancher du 11 août. L’éditeur profite de l’annonce de la sortie de la dernière mouture du jeu Test Drive aux Etats-Unis et de la mise en production de Neverwinter Night 2, dont la première version a dépassé les 2 millions d’exemplaires vendus. L’annonce d’un accord entre Motorola et l’opérateur japonais DoCoMo sur le développement de combinés de troisième génération profite à l’équipementier, dont le titre gagne 2,44%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur