Bourse : les craintes inflationistes ressurgissent

Cloud

Les indices finissent en net repli ce vendredi, la semaine est rouge vif

Les Bourses mondiales n’ont pas résisté à la flambée des cours du pétrole et aux mauvais indicateurs des prix à la consommation. Les risques inflationistes et les nouveaux records du brut, à plus de 130 dollars, ont précipité les indices dans le rouge ce vendredi.

A New York, le Dow Jones a perdu 1,16% ou 145,99 points, à 12.479,63 points, et le Standard & Poor’s 500 1,32% ou 18,42 points à 1.375,93 points. Le Nasdaq Composite a reculé de 0,81% ou 19,91 points, à 2.444,67 points.

Sur la semaine, le Dow cède 3,91% et le Nasdaq, 3,36%. Les deux grands indices ont ainsi enregistré leur plus mauvais score hebdomadaire depuis trois mois.

Les indices américains ont en plus été pénalisés par les ventes dans l’immobilier ancien qui ont encore baissé de 1% en avril après un recul de 1,8% le mois précédent, selon les chiffres de la Fédération nationale des agents immobiliers, tandis que le stock des maisons à vendre augmentait de 10,5%. Si les valeurs de la consommation ont été chahutées, les grands noms des TIC tirent leur épingle du jeu.

A contre-courant, Yahoo gagne 0,7% suite à l’annonce du report de sa réunion annuelle des actionnaires.

Dell grimpait de 1,4%, Morgan Stanley est passé à l’achat sur la valeur du géant de l’informatique texan, avec un objectif de cours de 28$. Le broker évoque notamment une forte contribution de l’activité ‘Entreprise’ aux bénéfices opérationnels du Groupe, et anticipe une hausse de la marge due à une progression des parts de marché.

Apple bondit de 2,3% après deux séances consécutives de baisse. La firme de Cupertino profite de plusieurs conseils favorables de spécialistes, sur des performances solides attendues concernant l’iPhone et sa future déclinaison en version 3G. Apple fait par ailleurs son entrée dans la liste de valeurs favorites de Goldman Sachs,

A Paris, le CAC 40 s’est enfoncé dans le sillage de Wall Street, abandonnant 1,89% à 4.933 points. Sur la semaine, la baisse atteint 2,84%.

Vivendi prend 0,4% à 26 euros. Le titre a bénéficié de plusieurs notes très favorables cette semaine.

Pages Jaunes rebondit de 0,81% à 11,27 euros. Le groupe récupère un peu du terrain perdu cette semaine dans le sillage de son homologue britannique Yell dont les résultats ont fortement déçu.

Ubisoft perd 6,65% à 63,92 euros. Les investisseurs ont été déçus malgré un résultat opérationnel courant avant stock options qui s’établit à 133,1 millions d’euros, soit 14,3% du chiffre d’affaires contre une prévision d’environ 14% et un résultat net de 109,8 millions à comparer à 40,5 millions en 2006-07.

Alcatel-Lucent perd encore 4,49% pénalisé comme tout le secteur des valeurs technologiques.

Soitec chute ainsi une nouvelle fois de 4,48% à 5,33 euros. Le titre continue de s’enfoncer après des résultats qui inquiètent les investisseurs. Sur la semaine, le repli est de 13,75%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur