Bourse : les économies fiscales de Vivendi Universal

Cloud

Les places boursières européennes ont avancé en ordre serré et à la hausse ce mercredi 26 août, profitant de l’accélération du repli du brut, tandis que la révision à la hausse des inscriptions au chômage a soufflé le froid sur Wall Street

Septième séance consécutive à la hausse, la Bourse de Paris accentue sa progression, malgré la faiblesse des volumes échangés. Le CAC40 progresse de 0,96% à 3.629,84 points. La Bourse de New York s’est repliée dans le calme et avec un volume la aussi très réduit. Le Dow Jones abandonne symboliquement 0,08% à 10.173,41 points, et le Nasdaq 0,42% à 1.852,92 points. L’indice IFO des affaires en Allemagne est ressorti en légère baisse en août, passant de 95,6 à 95,3. Rien d’alarmant ! Par contre, la révision à la hausse par le département américain du Travail du chiffre des inscriptions au chômage de la semaine dernière n’a pas rassuré le marché. Cinquième séance consécutive à la baisse pour le pétrole, qui au Nymex se rapproche de la barre des 43, à 43,10 dollars. Quant au dollar, il reste relativement stable autour des 1,21, à 1,2106 dollar pour 1 euro. Vivendi Universal a obtenu l’agrément pour être assujetti au régime fiscal du ‘Bénéfice Mondial Consolidé. Le groupe pourra utiliser ses reports déficitaires pour améliorer son cash-flow d’environ 50 millions d’euros par an durant sept ans. Le titre gagne 1,50%. Les valeurs technologiques sont de nouveau bien orientées. Valtech bondit de 9,37%, Infogrames de 8,84%, Gemplus de 6,06%. GFI Informatique gagne 4,55%, Altran Technologies 4,50%, Atos Origin 4,01%, Groupe Steria 3,23%, Business Objects 3,07%, Ubi Soft 2,90%, Capgemini 2,21%, Alcatel 1,49%, STMicroelectronics 0,90%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur