Bourse: les fusions dopent les marchés, ATI flambe

Cloud

Séances enfiévrées à Paris et New York

Les bons résultats des entreprises américaines, l’annonce de fusions de taille, notamment AMD et ATI, et l’espoir d’un prochain cesser le feu au Liban ont provoqué ce lundi une flambée des marchés.

A New York, le DJIA repasse allègrement la barre des 11.000 points avec un gain de 1,68% (11.051,05 points). Le Nasdaq bondit également, à la faveur du regain des valeurs technologiques: +2,05% à 2.061,84 points. La douche froide due au profit warning de Dell semble bel et bien oubliée.

Le groupe hospitalier américain Hospital Corporation of America (HCA) va notamment être racheté par un consortium d’investisseurs pour 33 milliards de dollars, dette comprise, soit la plus importante acquisition jamais réalisée par des fonds d’investissements.

Le fabricant américain de puces informatiques Advanced Micro Devices (AMD) va acquérir le fabricant canadien de puces graphiques ATI Technologies pour 5,4 milliards de dollars.

AMD a perdu 4,76% à 17,39 dollars, tandis qu’ATI Technologies a gagné 18,78% à 19,67 dollars.

De telles opérations financières rappellent que les sociétés “ont de l’argent à dépenser”, selon les analystes de Briefing.com.

Dell a engrangé 3,66% à 20,75 dollars, bénéficiant d’une recommandation positive de Citigroup, qui a souligné que la valeur constituait désormais une opportunité d’achat. Le titre avait perdu près de 10% vendredi.

Enfin, le fabricant de cartes mémoires SanDisk, qui est aussi un concurrent d’Apple dans les baladeurs MP3, a gagné 7,17% à 40,20 dollars bénéficiant de commentaires positifs avant la publication de ses résultats. Après l’annonce de résultats meilleurs que prévu, le titre bondissait de 14% dans les échanges électroniques.

Du côté du pétrole, le brut léger américain a gagné 0,83% à un peu plus de 75 dollars.

Paris a également été orienté toute la journée à la hausse, clôturant en forte progression de 2% à 4.914, 93 points.

AAU top de la hausse, on trouve Accor +4,2%, suivi par Capgemini (+3,9%) et STMicroelectronics (+2,3%) qui confirmaient leur rebond après l’ouverture en forte hausse du Nasdaq.

Les deux titres, étiquetés ‘technologiques’, avaient lourdement chuté en fin de semaine dernière, notamment sous le coup de l’avertissement de l’américain Dell puis du plongeon de -17,5% d’AMD.

France Télécom profite de la vente probable de ses PagesJaunes au fonds KKR, le titre d’adjuge +2,07%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur