Bourse : les indices plongent, les financières plongent, les technos suivent

Cloud

Exit l’effet ‘Banques centrales’. La réalité d’un marché inquiet reprend ses droits ! Les technos ont apporté un lourd tribut dans les prises de bénéfices

La crise financière demeure au cœur des inquiétudes des marchés. Ainsi l’effet ‘Banques centrales’, entre traitement trop localisé et placebo, n’aura été que de courte durée, les places boursières ont massivement replongé à la suite de leurs valeurs financières.

Les indices économiques n’ont pas arrangé les choses non plus. L’inflation américaine a déçu, avec une hausse en novembre de 3,2 %, ce qui est plus que deux fois supérieur aux attentes. Mais surtout en Europe la projection de l’Ifo, l’institut allemand de conjoncture, qui annonce un ralentissement de la croissance de la première économie européenne, 1,8 % en 2008 et 1,5 % en 2009 !

La Bourse de Paris a suivi le mouvement. Le CAC40 a chuté lourdement de -2,65 % à 5.590,91 points.

L’incertitude demeure à la Bourse de New York, finalement moins affectée que ses homologues européennes par le retour de bâton de la crise du crédit – ou tout du moins a-t-elle disposé de plus de temps pour se reprendre ! – qui a terminé sur une note contrastée en ordre dispersé. Le Dow Jones a progressé de 0,33 % à 13.517,96 points, profitant des prévisions optimistes du groupe Honeywell. A l’opposé, le Nasdaq à forte composante technologique a reculé de -0,10 % à 2.668,49 points.

Aux Etats-Unis, les ventes au détail ont augmenté de 1,2 % en novembre, de bon augure pour la consommation durant les fêtes de fin d’année… En revanche, les prix à la production ont enregistré leur plus forte hausse depuis 34 ans (!), 3,2 %. La faute à la flambée du pétrole et du carburant.

La déconfiture des marchés boursiers aura au moins permis au billet vert de se reprendre, à 1,4626 dollar pour 1 euro, et au cours du pétrole de reculer, à 92,25 dollars le baril de brut au Nymex.

Signe de crise à Wall Street, le groupe de biotechnologies Biogen Idec a renoncé à se ventre, faute d’acheteur ! A cette annonce, le titre a plongé de près de -23 %. L’évolution des valeurs technologiques à Paris, en valeur (€) et pourcentages (%) :

NEUF CEGETEL 36,18 +0,64%
BUSINESS OBJECTS 41,63 -0,02%
GFI INFORMATIQUE 6,82 -1,02%
GEMALTO 22,70 -1,35%
VIVENDI 31,46 -1,35%
OBERTHUR CARD SYS. 5,90 -1,50%
ILIAD 70,00 -1,77%
SOPRA GROUP 56,90 -1,88%
FRANCE TELECOM 24,60 -1,91%
STMICROELECTRONICS 10,42 -2,07%
ALTEN 26,50 -1,67%
EADS 22,03 -2,35%
ATOS ORIGIN 37,80 -2,25%
UBISOFT ENTERTAIN 59,39 -2,54%
THOMSON 10,12 -2,69%
SOITEC 8,80 -2,76%
INGENICO 21,90 -2,80%
GROUPE STERIA 25,15 -2,90%
DASSAULT SYSTEMES 38,82 -3,29%
ALTRAN TECHN. 4,37 -3,32%
ALCATEL-LUCENT 5,37 -4,62%
CAPGEMINI 38,31 -4,99%

L’évolution des valeurs technologiques à Wall Street, en valeur ($) et pourcentages (%) :

ELECTRONIC ARTS 57,33 +2,50%
MICROSOFT 35,22 +2,18%
HEWLETT-PACKARD 52,37 +1,63%
AMAZON.COM 92,40 +1,23%
ORACLE 21,61 +1,12%
CISCO 29,06 +0,90%
ADOBE 43,90 +0,83%
APPLE 191,83 +0,51%
AT&T 41,80 +0,22%
IBM 108,18 -0,27%
INTEL 27,16 -0,44%
YAHOO! 24,38 -0,65%
GOOGLE 694,05 -0,76%
EBAY 34,09 -0,93%
DELL 23,60 -1,67%
APPLIED MATERIALS 18,07 -1,69%
SYMANTEC 16,95 -2,64%
NVIDIA 34,50 -2,73%

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur