Bourse : les investisseurs boudent France Télécom

Cloud

Séance du mercredi 29 octobre : Paris est resté positif malgré la pression des places américaines, affaiblies par les prises de bénéfices

Partagée entre sa volonté de se maintenir en territoire positif et l’influence négative à l’ouverture de Wall Street, la Bourse de Paris termine sur sa quatrième séance consécutive à la hausse, avec le CAC40 qui gagne 0,44% à 3.366,95 points.

La Bourse de New York a marqué une pause et encaissé ses bénéfices après la forte hausse de mardi. Le Dow Jones progresse de 0,27% à 9.774,53 points, et le Nasdaq de 0,22% à 1.936,59 points. Les investisseurs attendent la publication du PIB, jeudi. Les valeurs technologiques ont profité de la progression du Nasdaq, en particulier ST Microoselectronics, Cap Gemini et Thomson, ce dernier bénéficiant du relèvement de sa recommandation par UBS. “De bons résultats” affirme Michel Combes, directeur financier de France Telecom. Oui, en effet, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 11,65 milliards d’euros, en ligne avec ses objectifs et les prévisions des analystes. Mais, cependant, le léger relèvement des prévisions pour l’exercice, trop symbolique sans doute, n’a pas convaincu les investisseurs qui ont sanctionné le titre qui chute de 2,39% à 21,26 euros. L’éditeur de jeux et accessoires vidéo Ubi Sft publie un résultat trimestriel, pour son deuxième trimestre fiscal, en hausse 21% pour un chiffre d’affaires de 62,3 millions d’euros. Le titre bondit de 6,84% à 26,70 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur