Bourse : les Pages Jaunes ‘boostent’ France Télécom

Cloud

Après le recul de la veille, les places boursières européennes se sont redressées. Les technos ont évolué en ordre dispersé. A Paris, la locomotive France Télécom pousse la vapeur en récupérant plus de 3 milliards de sa partipation ‘Pages Jaunes’

Il n’y a pas de fumée sans feu? Après les démentis,

France Télécom a finalement confirmé, approbation du Conseil d’Administration à l’appui, son intention de se désengager de sa filiale PagesJaunes Groupe, pour environ 3,4 milliards d’euros, sans pour autant indiquer si ce désengagement sera total ou partiel. Le titre France Télécom a progressé de 2,27 %, celui de Pages Jaunes de 1,11 %. La Bourse de Paris s’est redressée, et a commencé a reprendre du terrain après le plongeon de -2,40 % en registré la veille. Le CAC 40 a progressé de 0,56 % à 4.824,77 points. La tentative de rebond a échoué, malgré le recul du cours du pétrole, la Bourse de New York est repartie à la baisse, avec son indice vedette qui est venu se replacer sous la barre psychologique des 11000 points. Le Dow Jones a reculé de 0,65 % à 10.930,90 points et le Nasdaq de -0,51 % à 2.151,80 points. En France, le déficit budgétaire a nettement reculé en un an en avril, passant de 45,3 à 33,3 milliards d’euros. Quant aux ventes au détail, elles ont progressé de 1,4 %, enregistrant une progression annuelle de 2,8 %. Plusieurs responsables de la Réserve fédérale américaine se sont prononcés pour une nouvelle hausse des taux directeurs, qui devrait intervenir à la fin du mois de juin. Le dollar en a profité pour se redresser légèrement, à 1,2795 dollar pour 1 euro. Les tensions entre l’Iran et les Etats-Unis s’estompent, les stocks américains d’essence augmentent, le cours du baril de pétrole brut léger baisse, à 70,82 dollars. Fin des négociations entre Vivendi et Sebastian Holdings. Ce dernier, qui possède 4 % du capital du groupe de médias, ne renonce cependant à continuer de monter au capital. Le titre a gagné 1,49 %. A Wall Street, malgré la révision à la hausse des prévisions de la Semiconductor Industry Association, le titre Intel a plongé de -2,25 % et celui d’AMD de -3,28 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur