Bourse : les places boursières rechutent

Cloud

Une bonne partie du terrain gagné hier est reperdu. Prises de bénéfices mais pas seulement

La Bourse de New York après la courte flamblée d’hier est retombée.

Le Dow Jones a cédé 226 points soit -2,7% à 8.149,01 points, après trois séances consécutives à la hausse.

Le Nasdaq (valeurs technologiques) a rechuté de 50 points, perdant -3,24%, à 1.507,84 points. Il avait enregistré 4 séances d’affilée à la hausse.

Ainsi, les prises de bénéfices n’expliquent pas tout. La récession est toujours là.

Les statistiques du marché du travail ne sont pas bonnes. Aux Etats-Unis, le nombre de chômeurs indemnisés a atteint un niveau record à la mi-janvier à 4,776 millions, grimpant de 150.000 sur les 4 dernières semaines.

Les commandes de biens durables ont continué de reculer en décembre, pour le cinquième mois consécutif. Les ventes de logements neufs sont au plus bas.

La Chambre des représentants a certes adopté, ce mercredi, le vaste plan de relance économique de 819 milliards de dollars, concocté par la nouvelle administration du président Barack Obama. Mais l’union sacrée des partis n’est pas au rendez-vous.

Le président Obama n’a pas hésité à juger “honteuses” les primes octroyées par certains à Wall Street.

Ford a perdu 3,9% après avoir annoncé une perte de 5,9 milliards de dollars. Pourtant le géant de l’automobile a assuré qu’il disposait d’une capacité d’autofinancement suffisante (cash flow) pour gérer sa restructuration…

Le secteur bancaire a de nouveau replongé. Bank of America a fortement décroché à -8,25%, Citigroup perd -7,14% et JPMorgan Chase à -8,06%.

Eastman Kodak a fortement dégringolé : -29,42% à 5 dollars, après l’effondrement de ses ventes en fin d’année 2008. Le géant de l’imagerie va supprimer 18% de ses effectifs.

Le titre Dell accuse un recul de -8,55% à 9,95 dollars, et Qualcomm, concepteur de composants pour téléphones mobiles, perd -4,59%.

En Europe, toutes les places sont retombées dans le rouge, en moyenne de -2,3%. Là encore, les prises de bénéfices expliquent pour partie cette rechute.

Londres a lâché : -2,45%, Francfort est à -2,01% et l’Eurostoxx 50 à -2,30%. Le Dax est en chute de -2%, le FTSE recule de -2,5% et l’Ibex de -2,6%.

A Paris, le Cac 40 a reculé de 2,15% se maintenant de justesse au dessus des 3.000 points, à 3.009,8 points, dans un volume d’échanges de 2,98 milliards d’euros.

Le secteur bancaire a fortement reculé de -1% à -2,5% pour la plupart des banques.

Thomson a plongé de -15,7%, après avoir mentionné des difficultés pour le remboursement de sa dette. Au 4è trimestre 2008, son chiffre d’affaires, à 1,468 milliard d’euros est en baisse : -8,2% par rapport à la même période sur 2007.

Dans les valeurs techno, Gemalto cède -0,2% après avoir publié un chiffre d’affaires du 4è trimestre en recul de -2% mais son objectif de résultat d’exploitation est maintenu pour l’exercice 2008.

___

A Paris, évolution des cours (titres “technologiques”, CAC 40), ce 29 janvier 2009, en valeur, et évolution par rapport au 28 janvier (en pourcentage). . en hausse: GEMALTO 18.49 +2.10%

INGENICO 13.220 +1.77%

ATOS ORIGIN 18.370 +0.77%

ILIAD ( FREE ) 64.495 +0.46%

ALTEN 11.880 +0.00% inchangé

ALTRAN TECHNOLOGIES 2.507 +0.00% inchangé

. en baisse

DASSAULT SYSTEMES 29.370 -1.01%

GFI 2.590 -1.89%

SOITEC SILICON 2.654 -2.07%

SOPRA GROUP 31.05 -2.66%

GROUPE STERIA 8.117 -3.02%

FRANCE TELECOM 18.100 -3.36%

CAP GEMINI 26.620 -3.38%

STMICROELECTRONICS 4.040 -3,58%

ALCATEL-LUCENT 1.529 -4.44%

Sources: AP, AFP, Reuters, Cercle Finance, Boursorama, Agence de Presse Magazine/Silicon.fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur