Bourse : les pressions sur les taux font chuter les cours

Cloud

Entre le discours inflationniste du président de la Fed et le relèvement
probable des taux de la BCE, les investisseurs ont choisi de prendre leurs
bénéfices. Du coup, les marchés ont viré au rouge

En Europe, on s’attend à ce que la BCE (Banque Centrale Européenne) relève ses taux directeurs d’un quart de point, ce mercredi 6 juin. Aux Etats-Unis, Ben Bernanke, le président de le Fed (Réserve fédérale) a fait part de ses craintes quant à l’inflation. De quoi inciter les investisseurs à la prudence et à prendre leurs bénéfices.

La Bourse de Paris, à la veille de l’intervention de la BCE, a continué de se replier sous les prises de bénéfices. Le CAC40 a perdu -0,77 % à 6.078,54 points.

La Bourse de New York s’est repliée, entraînée dans le rouge par la hausse des taux d’intérêt à long terme sur le bon du Trésor à 10 ans, qui se rapproche dangereusement des 5 %. Le Dow Jones a perdu -0,59 % à 13.595,46 points et le Nasdaqde -0,27% à 2.611,23 points.

L’indice américain ISM (Institute of Supply Management) des directeurs d’achats des entreprises du secteur des services a progressé à 59,7 % en mai, contre toute attente, car le consensus des analystes était à la baisse.

Le dollar n’en finit plus de perdre du terrain face à l’euro, à 1,3519 dollar pour 1 euro.

Le cours du pétrole a légèrement progressé, à 65,66 dollars le baril de brut léger au Nymex.

La rumeur de la cession de sa filiale TF1a permis au titre Bouygues, à la veille de la publication de ses résultats trimestriels, de progresser de 1,38 %.

A Wall Street, finalement racheté, comme pressenti, par les fonds américains Silver Lake et Texas Pacific Group pour 8,5 milliards de dollars, Avaya, l’équipementier de la VoIP (téléphonie sur Internet), a progressé de 1,85 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur