Bourse : les pressions sur les taux font chuter les cours

En Europe, on s’attend à ce que la BCE (Banque Centrale Européenne) relève ses taux directeurs d’un quart de point, ce mercredi 6 juin. Aux Etats-Unis, Ben Bernanke, le président de le Fed (Réserve fédérale) a fait part de ses craintes quant à l’inflation. De quoi inciter les investisseurs à la prudence et à prendre leurs bénéfices.

La Bourse de Paris, à la veille de l’intervention de la BCE, a continué de se replier sous les prises de bénéfices. Le CAC40 a perdu -0,77 % à 6.078,54 points.

La Bourse de New York s’est repliée, entraînée dans le rouge par la hausse des taux d’intérêt à long terme sur le bon du Trésor à 10 ans, qui se rapproche dangereusement des 5 %. Le Dow Jones a perdu -0,59 % à 13.595,46 points et le Nasdaqde -0,27% à 2.611,23 points.

L’indice américain ISM (Institute of Supply Management) des directeurs d’achats des entreprises du secteur des services a progressé à 59,7 % en mai, contre toute attente, car le consensus des analystes était à la baisse.

Le dollar n’en finit plus de perdre du terrain face à l’euro, à 1,3519 dollar pour 1 euro.

Le cours du pétrole a légèrement progressé, à 65,66 dollars le baril de brut léger au Nymex.

La rumeur de la cession de sa filiale TF1a permis au titre Bouygues, à la veille de la publication de ses résultats trimestriels, de progresser de 1,38 %.

A Wall Street, finalement racheté, comme pressenti, par les fonds américains Silver Lake et Texas Pacific Group pour 8,5 milliards de dollars, Avaya, l’équipementier de la VoIP (téléphonie sur Internet), a progressé de 1,85 %.