Bourse : les rumeurs d’OPA boostent le CAC40

Cloud

Profitant de nouvelles positives des deux côtés de l’Atlantique, et de la rumeur d’une OPA du géant Wal Mart sur un distributeur français (Carrefour ou Casino ?), la Bourse de Paris termine sur son plus haut des 19 derniers mois

La Bourse de Paris s’est enflammée sur la rumeur d’une éventuelle OPA du géant américain

Wal Mart sur un distributeur français. Des noms ont circulé, Carrefour qui en profite pour gagner 2,8% et Casino qui progresse de 2,5%. Et quand en plus les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis reculent de 24.000, le CAC40 en profite pour bondir de 1,36% à 3.759,30 points, avec la perspective d’atteindre les 3800 points. Pourtant, malgré les bons indicateurs publiés dans la matinée, la Bourse de New York a continué de se replier, un mouvement qui a principalement touché les valeurs technologiques. Le Dow Jones joue l’étale et recule symboliquement de 0,07% à 10.664,73 points, mais c’est surtout le Nasdaq des technos qui recule de 1,47% à 2.045,96 points. L’expiration d’options est la cause principale de ce recul, mais le Nasdaq semble éprouver des difficultés à franchir la barre des 2100 points Vivendi Universal gagne 3,2% sur l’abandon par Vodafone de son projet de rachat de AT&T Wireless, qui confirme SFR dans sa position de cible potentielle du géant européen des télécoms. La direction générale de l’armement signe un contrat important pour Dassault Aviation, qui bondit de 4,6%, pour le développement de la troisième version du chasseur Rafale. Thales, Sagem et EADS sont associés au programme. Hewlett-Packard a publié un bénéfice trimestriel à 1,08 milliards de dollars et un chiffre d’affaires de 19,4 milliards, conformes aux attentes, avec une progression des ventes d’ordinateurs PC et de serveurs deux fois supérieure à celles de son concurrent Dell. Les prévisions pour le trimestre en cour sont maintenues, mais les analystes craignent pour la division imprimante, le joyau du groupe, dont les parts de marché s’érodent, en particulier au profit de Lexmark.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur