Bourse : les semi-conducteurs gagnent aux US, seulement

Cloud

Pas de grand changement sur les places boursières européennes. La hausse du cours du pétrole a coupé court à toute velléité de maintenir la progression enregistrée depuis quelques jours. Les technos progressent à Wall Street avec les semi-conducteurs

Les semi-conducteurs américains sont à la fête?

Intel et Micron Technology ont créé une coentreprise pour la fabrication de mémoires flash RAND, avec pour principal client Apple Computer. Dans la foulée, Micron voit sa recommandation relevée par Merrill Lynch, son titre progresser à Wall Street, de 3,31%, et entraîner dans son sillage les valeurs du Nasdaq. Mais si le rapprochement profite aux semi-conducteurs américains, européens et asiatiques sont pénalisés. STMicroelectronics recule de -0,75%. La Bourse de Paris a marqué une pause, limitant ses pertes. Le CAC40 recule de -0,12% à 4.580,81 points. La consommation des ménages français a reculé de -0,6% en octobre, nettement en dessous des attentes des économistes. La Bourse de New York se redresse après les commentaires de la Réserve fédérale (Fed), qui laisse à croire que le cycle de hausse de ses taux directeurs pourrait toucher à sa fin. Le Dow Jones a progressé de 0,47% à 10.871,43 points et le Nasdaq de 0,53% à 2.253,56 points. Le dollar, après avoir accru ses gains face à la monnaie unique, à 1,1700, termine en repli après la publication des minutes de la Fed, à 1,1811 dollar pour 1 euro. Mais l’attention s’est surtout tournée vers le pétrole, dont le cours du brut léger est remonté à 58,84 dollars. Bonne tenue des valeurs technologiques : Business Objects gagne 2,52%, Capgemini 2,03%, Dassault Systèmes 1,29%, Atos Origin 0,61%. En repli, Infogrames -1,40%, Steria -1,40%, Sopra -0,91%. Le rachat du fabricant de décodeurs Scientific Atlanta par Cisco Systems profite à Thomson, qui progresse de 2,42%. Nouvelle déception pour EDF, qui après une première séance qui n’a pu décrocher de son niveau d’introduction, s’affiche en net recul de -2,97% pour sa deuxième séance. A Wall Street, le distributeur de matériel informatique et de logiciels Tech Data bondit de 10,21%. Certes, ses résultats sont en baisse, mais ils sont cependant supérieurs aux attentes. Et le groupe a révisé à la hausse ses objectifs pour le trimestre en cours, une démarche toujours bien vue par les investisseurs.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur