Bourse : les semiconducteurs sont à la hausse

Applied Materials, équipementier du secteur des semiconducteurs, annonce un rebond de 5% à 10% des commandes pour le prochain trimestre. Un signe de reprise des investissements sur le secteur qui profite aux valeurs. La bonne santé de Hewlett-Packard, qui a indiqué que le marché informatique reste soutenu, est venu appuyer les résultats d’Applied. En Europe, STMicroelectronics en profite pour reprendre 2,0%. La Bourse de Paris a manqué de peu la marche qui aurait pu lui permettre de terminer la séance en territoire positif. Le CAC40 se replie de -0,11% à 4.439,63 points. Le déficit commercial en France s’est aggravé en juin, à 1,19 milliard d’euros. Les exportations ont reculé de -1,16% à 29,76 milliards. Les importations reculent plus vite encore, -2,48% à 30,96 milliards d’euros. La Bourse de New York, soutenue par les résultats de HP et les perspectives d’Applied Materials, s’est redressée en cours de séance et termine à la hausse. Le Dow Jones gagne 0,35% à 10.550,71 points, et le Nasdaq 0,38% à 2.145,15 points. Le cours du baril de pétrole a créé la surprise. Il continue de se replier, à 64,8 dollars à la clôture de Paris, puis 63,25 dollars à la clôture de Wall Street. Pourtant le chiffre du jour, les stocks d’essence aux Etats-Unis qui chutent de 5 millions de barils, aurait dû entraîner la cotation à la hausse. Les investisseurs seraient-ils blasés ? Les valeurs technologiques se sont plutôt bien comportées, mais entraînées par le marché, terminent majoritairement dans le rouge. Alten perd -1,72%, Dassault Systèmes -1,66%, Soitec -1,38%, Alcatel -0,41%, Altran -0,27%, Atos Origin -0,09%. En revanche, Gemplus gagne 1,96%, Business Objects 0,75%, Thomson 0,70%, Sony 0,66%, France Télécom 0,64%, Capgemini 0,41%, Sopra Group 0,29%. A Wall Street, la saison des publications de résultats trimestriels touche à sa fin, avec une grande majorité (70%) de résultats supérieurs aux attentes. Hewlett-Packard bondit de 13,16% sur ses résultats supérieurs aux attentes, hors l’élément exceptionnel fiscal lié au coût du rapatriement de ses bénéfices à l’étranger (lire notre article). Malgré un net repli de son chiffre d’affaires (-27%) et de son bénéfice net (-16%), Applied Materials bondit de 6,12%. Tout d’abord sur son BPA de 23 cents, près du double des attentes du marché. Et surtout sur la progression de son carnet de commandes pour le trimestre en cours.