Bourse : les spéculations reprennent sur Capgemini

Cloud

Après la chute, le rebond, la Bourse est repassée nettement au dessus des
6.000 points, dans le sillage des technos qui ont profité des spéculations sur
Cap?

Les spéculations reprennent sur une possible acquisition de Capgemini par Infosys, alimentées par des rumeurs de discussions entre les deux compagnies, voire d’autres SSII susceptibles d’intéresser le groupe indien. Le titre Capgemini en a profité pour repartir en forte hausse, avec un bond de 3,95 %.

Des spéculations qui profitent aux SSI françaises ? Atos Origin a bondi de 3,61 %, Altran 1,96 %, Alten 1,63 %, Steria 1,42 % -, jusqu’aux valeurs des logiciels – Business Objects a bondi de 3,48 %, Dassault Systèmes 3,30 %.

Profitant de l’effet yo-yo, appuyé par les spéculations, ainsi que par des bons résultats d’entreprises publiés à Wall Street, la Bourse de Paris a rebondi et effacé une partie des pertes accumulées ces dernières séances. Le CAC40 a bondi de 1,16 % à 6.065,50 points.

Le coup de pouce des résultats d’entreprises a permis à la Bourse de New York de clôturer de justesse et pour la première fois au dessus de la barre historique des 14.000 points. Le Dow Jones a progressé de 0,59 % à 14.000,41 points et le Nasdaqde 0,76 % à 2.720,04 points.

Le ‘Philly Phed‘, l’indice de l’activité économique de la côte Est des Etats-Unis calculé par la Réserve fédérale de Philadelphie, a été presque divisé par deux en juillet, à 9,2.

La Chine accélère et pourrait devenir la troisième puissance économique mondiale avant la fin de l’année, après sa croissance record de 11,9 % au second trimestre. Mais des voix s’élèvent pour s’inquiéter du risque d’une hausse des prix dans l’Empire du Milieu et de ses répercussions sur l’économie mondiale.

Le dollar pourrait enfoncer le nouveau seuil historique des 1,3820, dans l’indifférence générale de l’autre côté de l’Atlantique. L’euro a encore pris du terrain sur le billet vert, à 1,3802 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole recule, à 75,91 dollars le baril de brut léger au Nymex.

Les valeurs technologiques sont reparties à la hausse : Ubisoft 5,17 %, Iliad 2,30 %, STMicroelectronics 2,14 %, Ingenico 2,14 %, EADS 2,07 %, Oberthur CS 1,79 %, France Télécom 1,44 %, Soitec 1,38 %, Neuf Cegetel 1,21 %, Alcatel-Lucent 1,19 %, Gemalto 1,11 %, Vivendi 1,10 %, Sopra Group 0,89 %.

Quelques rares baisses, en prolongement des prises de bénéfices qui ont marqué la séance de la veille : GFI Informatique -0,11 % et Thomson -0,62 %.

A Wall Street, la vedette du jour a été IBM, qui a publié des résultats supérieurs aux attentes et revu ses objectifs pour le trimestre en cours et l’exercice à la hausse. Le titre a bondi de 4,30 %.

Même traitement pour Juniper Networks, résultats supérieurs aux attentes et révision des objectifs à la hausse, avec au final un bond fr 12,46 %.

Profitant de la consolidation de sa place de numéro un mondial sur le marché des PC, où il a évolué au second trimestre plus rapidement que le marché lui même, le titre HP a également enregistré un bond, certes plus modeste, de 2,67 %.

Soulagement pour Motorola, dont le titre a profité de la tendance du marché pour progresser de 1,22 % malgré des résultats dans le rouge et la perte de la seconde place du marché des constructeurs de téléphones portables.

A l’inverse, les bons résultats du site d’enchères en ligne eBay, quelque peu ternis par l’absence de révision de ses prévisions annuelles, n’ont pas retenu l’attention des investisseurs, le titre a reculé de -1,62 %.

Electronic Arts a progressé de 3,92 %, Sun 2,27 %, Microsoft 1,91 %, Adobe 1,91 %, Cisco 1,70 %, Symantec 1,44 %, Apple 1,36 %, Oracle 0,93 %, Intel 0,80 %, Dell 0,69 %, Applied Materials 0,55 %, Amazon.com 0,04 %. Nvidia a perdu -0,11 %, Google -0,17 %, Yahoo -0,65 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur