Bourse : les SSII sont à la peine

Cloud

Séance du lundi 24 février : la confiance des investisseurs individuels européens est au plus bas

63% des investisseurs individuels européens jugent que la période n’est pas propice à l’investissement. Et 61% se disent pessimistes quant à l’évolution du marché des actions. L’indice de confiance EU5 des investisseurs européens a chuté de dix points, s’inscrivant à 47, soit son plancher depuis sa création!

A Paris, la Bourse s’est placée dans le sillage des marchés américains. Le CAC40 est repassé sous la barre des 2.800 points. Il a chuté de 1,56% à 2.785,61 points. Mais la palme de la chute est revenue à la Bourse d’Amsterdam, où le titre du distributeur Ahold a plongé de 63,03% après la découverte d’irrégularités comptables sur sa filiale américaine. Mauvaise journée pour les SSII Les SSII souffrent à la suite d’Altran, qui n’en finit pas de s’effondrer. Le titre perd 9,56% à 2,65 euros, et enregistre la quatrième plus forte baisse consécutive. Steria cède 5,81% à 12,15 euros. Cap Gemini, à quelques jours de la publication de ses résultats 2002, chute de 5,41%, à 21,68 euros. Atos baisse de 1,74% à 27,75 euros. Infogrames, à contre-courant des valeurs TMT, fait mine de se reprendre, après plusieurs séances à la baisse. Le titre se redresse de 0,76% à 2,66 euros. Il n’en est pas de même pour Ubi Soft, bien que l’éditeur soit passé à la sixième place des éditeurs de jeux sur consoles aux Etats-Unis. Une progression de deux places à mettre au profit des succès de “Splinter Cell” sur XBox et de “Gohst Recon” sur XBox et PS2. Ce positionnement encourageant devrait se prolonger avec le lancement attendu de Rayman 3 sur Nintendo, suivi avant la fin mars des versions PS2 et XBox. Vivendi Universal revient dans l’actualité avec la démission de Dominique Farrugia et la nomination de Bertrand Méheut à la présidence de Canal+. La chaîne cryptée continue de peser sur le titre, qui perd 4,23% à 13,60 euros. Les réticences émises par la Commission Européenne sur le rachat de la chaîne à péage déficitaire Telepiù par News Corp reportent une nouvelle fois le désengagement de Canal+ en Italie. Et privent le groupe Vivendi Universal d’une cession d’actifs qui doit lui apporter 900 millions d’euros. Wall Street déprime, les économistes réduisent leur prévision de croissance La Bourse de New York recule de 1,99% pour le Dow Jones, à 7.858,24 points, et de 1,97% pour le Nasdaq, à 1.322,38 points. La situation géopolitique reste au c?ur des préoccupations des investisseurs américains. La prévision de croissance économique a été ramenée à 2,2% en rythme annuel pour le premier trimestre 2003, contre une attente de 2,6%, selon l’enquête de la Réserve Fédérale de Philadelphie. Sur l’année, cette chute ramène la prévision de croissance de 2,6% à 2,5%. Sur le front des affaires, l’Amérique pourrait connaître un nouvel Enron avec les irrégularités comptables enregistrées par US Foodservice, filiale américaine du troisième groupe mondial de distribution, le hollandais Ahold. Les bénéfices opérationnels 2001 et 2002 de la filiale auraient été surestimés à hauteur de 500 millions de dollars. Le directeur général et le directeur financier du groupe ont dû démissionner.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur