Bourse : les SSII sont dans le vert

Cloud

Les marchés boursiers ont profité de l’embellie de la veille pour continuer à progresser, de manière modérée. Le vote d’opposition massif au projet de Constitution européenne aux Pays-Bas n’a pas fait ciller les marchés

Les places boursières ont traité avec le même désintérêt le ‘non’ massif des néerlandais au projet de Traité constitutionnel européen. Pas de réaction des marché, hormis pour le dollar qui en profite pour continuer de se redresser.

La Bourse de Paris se maintient dans le vert, profitant d’une actualité plutôt favorable pour les entreprises pour afficher une nouvelle séance à la hausse. Le CAC40 gagne 0,13% à 4.183,72 points. La Bourse de New York a été marquée par les fusions, ebay qui s’offre Shopping.com et Sun avec StorageTek. Le Dow Jones reste inchangé à 10.553,49 points et le Nasdaq progresse de 0,48% à 2.097,80 points. L’euro se redresse. Les rendements obligataires aux Etats-Unis semblent trop bas pour attirer les investisseurs étrangers, et c’est le billet vert qui trinque, à 1,2274 dollar pour 1 euro. Après avoir dépassé en cours de séance les 55 dollars, le cours du baril de pétrole brut léger au Nymex s’est replié à 53,63 dollars après la publication de la progression des réserves US. Les valeurs technologiques continent d’évoluer en ordre dispersé. Thomson perd -1,53%, Gemplus -1,09%, France Telecom -0,98%, Soitec -0,87%. A l’opposé, Steria gagne 3,32%, Dassault Systèmes 1,26%, Alcatel 0,88%. Le cabinet Lünendonk, cité par Le Figaro, a publié le classement des SSII française. Il confirme que la concentration du secteur, les gros contrats et l’infogérance ont profité aux plus grosses d’entre elles. IBM conserve la tête, mais avec leur politique de croissance externe, Capgemini et Atis Origin se tiennent en embuscade. Sun Microsystems chute de -2,82% après l’annonce du rachat pour 4,1 milliards de dollars du spécialiste du stockage de données StorageTek, dont le titre bondit de 16,43%. Cas de figure identique pour le site d’enchères eBay, qui recule de -0,15% après l’annonce du rachat pour 620 millions de dollars du géant américain des comparateurs de prix Shopping.com, dont le titre bondit de 19,09%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur