Bourse : les technos dans le rouge, avec le Nasdaq

Cloud

Affectées par les valeurs technologiques, qui ont fait plonger le Nasdaq, et malgré la hausse du cours du pétrole et des matières premières, qui a favorisé les valeurs pétrolières, les places boursières européennes sont revenues se placer dans le rouge

La

Bourse de New York a terminé sur une forte baisse. L’ampleur du rebond des cours du pétrole et des matières premières fait de nouveau planer le spectre de l’inflation, et les valeurs technologiques ont-elles aussi largement participé à la tendance. Le Dow Jones a chuté de -1,22 % à 11.500,73 points, la chute est plus lourde encore pour le Nasdaq, où les déceptions de Dell et Cisco continuent d’amplifier le mouvement, -2,07 % à 2.272,70 points. À la Bourse de Paris, l’indice vedette a fait illusion une bonne partie de la séance, affichant son plus haut annuel, avant de suivre la tendance de ses homologues européens et de terminer dans le rouge. Le CAC 40 a reculé de -0,29 % à 5.262,94 points. Aux États-Unis, au mois de mars, les ventes au détail ont progressé de 0,5 %, légèrement moins que les attentes des économistes, mais les stocks des entreprises ont progressé plus rapidement qu’attendu, de 0,7 %. Le dollar continue de se déprécier, 1,2846 dollar pour 1 euro. Les matières premières, entraînées par le pétrole et l’or, s’affichent en forte hausse. Après s’être approché de la barre des 74 dollars, le baril de pétrole brut léger a terminé à 73,32 dollars. Les valeurs technologiques, entraînée par leurs homologues américaines, se sont majoritairement placées largement dans le rouge. Alcatel a perdu -3,15 %, Business Objects -2,48 %, Thomson -2,45 %, Altran -2,45 %, France Télécom -2,26 %, Capgemini -2,24 %, Iliad -2,16 %, Dassault systèmes 1,62 %, STMicroelectronics -1,43 %, Sopra Group -0,81 %. Quelques titres se sont cependant inscrits à la hausse, parfois largement : GFI Informatique 3,69 %, Steria 2,09 %, Ubi Soft 1,54 %, Axalto 0,80 %, Gemplus 0,43 %, Soitec 0,41 %, Oberthur 0,15 %, Alten 0,03 %. A Wall Street, en annonçant un accord avec l’opérateur chinois China Mobile Communications, RIM a confirmé que le Blackberry part à la conquête de la Chine. Mais sous l’effet de la tendance du marché, le titre s’est replié de -0,83 %. Les technos américaines se sont enfoncées dans le rouge. Google -3,97 %, Electronic Arts -3,71 %, Sun ?3,55 %, Apple -3,47 %, Yahoo -3,43 %, Cisco -3,42 %, Oracle -2,32 %, Microsoft -2,27 %, Adobe -2,25 %, Symantec -1,95 %, Amazon.com -1,84 %, eBay -1,75 %, HP -1,66 %, Dell -1,41 %, Intel -1,17 %, IBM -0,53 %, Applied Materials -0,44 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur