Bourse : les technos plongent, Iliad (Free) déçoit

Cloud

Encore une journée noire marquée par un nouveau plongeon? Avant l’implosion
d’une nouvelle bulle spéculative, le secteur américain de l’immobilier ?

Rien ne va plus, les marchés boursiers subissent leur second coup de déprime en moins de trois semaines ! La crainte d’une crise immobilière aux Etats-Unis, où le secteur est considéré comme une bulle spéculative, a fait plonger Wall Street en début de séance et emporté avec elle l’ensemble des places boursières et des valeurs technologiques.

Wall Street qui dégringole à l’ouverture, la Bourse de Paris plonge sévèrement dans son sillage, à l’image de ses homologues européennes et asiatiques. Le CAC40 a chuté de -2,52 % à 5.296,22 points.

La Bourse de New York a réussi à se redresser, au terme d’une séance agitée et une chute sous les 12.000 points peu après l’ouverture. Le Dow Jones a progressé de 0,48 % à 12.133,40 points et le Nasdaq 0,90 % à 2.371,74 points.

Sur la zone euro, les chiffres de la production industrielle, qui a reculé de -0,2 % en janvier, ont accentué la tendance, les analystes attendaient une hausse.

Le dollar continue sur sa lancée descendante, à 1,3223 dollar pour 1 euro. Idem pour le cours du pétrole qui a reculé à 58,43 dollars le baril de brut léger au Nymex.

Iliad a publié un bénéfice net 2006 quasi doublé, mais a déçu avec un résultat opérationnel inférieur aux attentes. Le titre de la maison mère de Free a plongé de -5,39 %.

France Télécom est attaqué le fabricant de modems Olitec pour abus de position dominante sur ce marché et sur l’ADSL. Le titre de l’opérateur historique a chuté de -3,02 %, sans que l’on puisse réellement affirmer que la procédure en soit la cause?

On ignore tout de ce qui s’est dit au cours du Comité de groupe d’Airbus, mais les tentions sur le groupe sont telles que cette simple annonce a totalement éclipsé la commande de 80 Airbus A350 par Qatar Airways et fait plonger une nouvelle fois le titre EADS, de -4,37 %.

En dehors de Business Objects, qui étonnamment a progressé de 0,68 %, et Infogrames qui n’a pas bougé, les technos se sont toutes enfoncées dans le rouge. Alten -1,06 %, Ingenico -1,38 %, Dassault Systèmes -1,46 %, Thomson -1,67 %, Vivendi -1,82 %, STMicroelectronics -2,00 %, Atos Origin -2,06 %, Gemalto -2,27 %, Altran -2,30 %, Ubi Soft -2,31 %, Alcatel-Lucent -2,85 %, GFI Informatique -2,95 %, Sopra Group -3,63 %, Soitec -3,69 %, Oberthur CS -3,98 %, Steria -4,50 %.

A Wall Street, entrainées par Qualcomm qui a bondi de 3,30 % après le relèvement des commentaires de deux banques d’affaires, les technos ont profité du climat plus favorable pour se redresser.

Sun a progressé de 2,60 %, Microsoft 2,54 %, Dell 2,43 %, eBay 2,40 %, Apple 1,68 %, Adobe 1,68 %, Oracle 1,38 %, Cisco 1,37 %, Electronic Arts 1,37 %, IBM 1,13 %, Google 1,12 %, Yahoo 1,01 %, Symantec 0,85 %, Amazon.com 0,69 %, HP 0,61 %, Intel 0,58 %, Applied Materials 0,27 %.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur