Bourse : les technos reculent sur les prises de bénéfices

L’attente et les interrogations à la veille de la décision de Fed, la Réserve fédérale américaine, qui se réunira mercredi et rendra sa décision sur une probable augmentation de ses taux directeurs jeudi, a imprimé la tendance sur les marchés, qui ont nettement glissé dans le rouge. Un mouvement qui pourrait être relayé par la BCE, la Banque Centrale Européenne, dont le président Jean-Claude Trichet a clairement indiqué qu’elle pourrait relever elle aussi ces taux directeurs.

La Bouse de Paris n’a pas su résister à la pression des marchés. Le CAC 40 a accéléré son recul en fin de séance, pour afficher une perte de -0,63 % à 4.771,24 points. La Bourse de New York a terminé à la baisse. Le Dow Jones a affiché un net recul, -1,09 % à 10.924,74 points, et le Nasdaq -0,91 % à 2.100,25 points. Aux Etats-Unis, l’indice de confiance du consommateur du Conference Board est passé de 103,2 en mai à 105,7 en juin. Le dollar se repli sous la pression des marchés, à 1,2586 dollar pour 1 euro. Le cours du pétrole a franchi la barre des 72 dollars, mais a terminé à 71,92 dollars le baril de brut léger. France Telecom a retenu une demi douzaine de candidats pour le rachat de sa participation dans PagesJaunes. Le titre de l’opérateur historique a reculé de -0,90 %. Les technos se sont engagées dans le rouge. Thomson -2,77 %, Atos Origin -2,41 %, Ubi Soft -2,35 %, STMicroelectronics -2,00 %, Infogrames -1,85 %, Alcatel -1,62 %, Steria -1,56 %, Sopra Group -1,45 %, Iliad -1,35 %, Soitec -1,18 %, Altran -0,87 %, GFI Informatique -0,67 %, Business Objects -0,46 %, Capgemini -0,46 %. Dassault Systèmes a gagné 0,94 %, Oberthur CS 0,53 %. A Wall Street, Marvell Technology Group, après l’annonce du rachat de la division XScale d’Intel pour 600 millions de dollars, a plongé de -14,95 %. Quant au fondeur Intel, il a limité la casse en se repliant de -1,26 %. L’éditeur de jeux vidéo Take-Two Interactive fait l’objet d’une procédure judiciaire visant à démontrer la présence de scènes de sexe cachée dans le méga succès Grand Theft Auto San Andreas, une information qui a fait plonger le titre de -15,70 %. A l’exception notable de Microsoft, dot le titre a progressé de 0,18 %, les technos américaines ont terminé dans le rouge. eBay -4,95 %, Symantec -3,50 %, Sun -2,93 %, Apple -2,64 %, Adobe -2,44 %, Applied Materials -1,73 %, HP -1,69 %, Cisco -1,53 %, Oracle -1,16 %, Amazon.com -0,79 %, IBM -0,67 %, Dell -0,55 %, Google -0,47 %, Electronic Arts -0,29 %, Yahoo -0,13 %.