Bourse : les technos se tiennent sur un marché en repli

Cloud

Après la chute avec le cours du pétrole, puis la remontée avec la réélection de George Bush, c’est au tour du dollar, qui ne cesse de reculer face à l’euro, d’entraîner les places boursières européennes à la baisse, tandis que Wall Street consolide et marque une pause

La

Bourse de Paris démarre la semaine sur une note négative, entraînée par le climat boursier morose et les prises de bénéfices anticipant une fin de semaine relâchée avec un pont de quatre jours. Le CAC40 se replie de 0,11% à 3.776,99 points. La Bourse de New York termine Presque inchangée, enregistrant un léger gain symbolique lors d’un mouvement de consolidation après les performances de la semaine dernière, mais de faible ampleur cependant. Le Dow Jones gagne 0,04% à 10.391,31 points, et le Nasdaq 0,02% à 2.039,25 points. En cours de séance, l’euro a atteint un sommet historique, à 1.2987 dollar, avant de se reprendre sur les commentaires du président de la Banque centrale européenne, Jean-Claude Trichet, qui estime que les mouvements de l’euro face au dollar ne sont pas “bienvenus“. Le dollar termine en repli à 1,2912 dollar pour 1 euro, mais reste sous pression. Les valeurs technologiques ont été relativement bien orientées, sans pour autant enregistrer d’excès. Business Objects gagne 3,32%, STMicroelectronics profite du relèvement de la recommandation de JP Morgan pour gagner 2,4% et prendre la tête du CAC40, Sagem. se redresse de 2,01%, Ubi Soft progresse de 1,28%, Atos Origin de 1,19%. La publication par Altran d’un chiffre d’affaires trimestriel supérieur aux attentes a rassuré le marché, déçu par le flou des prévisions du groupe pour le semestre en cours. Le titre gagne 5,54%. Lagardère gagne 0,39%. Le groupe a publié un chiffre d’affaires pour les neuf premiers mois de l’année à 9,5 milliards d’euros, en progression de 10,1%, et a confirmé ses objectifs pour l’exercice. Les commentaires de JP Morgan sur les acteurs Internet profitent aux géants du secteur. Le site d’enchères en ligne eBay rejoint la liste des valeurs suivies par la banque d’affaires avec un objectif de cours à 12 mois de 130 dollars, et le titre grimpe de 4,02%. Yahoo! progresse de 2,17% sur un objectif de cours à 12 mois de 50 dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur