Bourse : les technos tirent le marché vers le haut

Cloud

Technos, chimie et médias ont largement participé au maintient des marchés boursiers en territoire positif. La séance de ce vendredi clôture un trimestre mouvementé, marqué par la flambée du pétrole et deux ouragans sur le golfe du Mexique, mais plutôt favorable aux valeurs technologiques

La

Bourse de Paris a profité de la bonne tenue de plusieurs secteurs pour continuer de s’afficher dans le vert. Le CAC40 est en hausse de 0,46% à 4.600,02 points, terminant de justesse au dessus des 4600 points pour la première fois depuis avril 2002. L’indice vedette parisien enregistre sur la semaine une progression de 1,98%. L’ouverture de Wall Street a pourtant pesé sur les marchés, avec la publication de l’indice de confiance de l’Université du Michigan en net recul et la baisse de la consommation des ménages plus forte qu’attendue. Au terme d’une séance indécise, la Bourse de New York termine la semaine sur une note légèrement positive. Le Dow Jones a gagné 0,15% à 10.568,70 points, et le Nasdaq 0,49% à 2.151,69 points. Sur le trimestre, le Dow Jones a progressé de 2,9% et le Nasdaq de 4,6%. Le dollar est resté indécis au cours de cette séance technique particulière d’ajustement des positions, comme à chaque fin de trimestre. Le billet vert s’est légèrement replié, à 1,2029 dollar pour 1 euro. Le cours du baril de pétrole termine en léger repli, à 66,24 dollars le brut léger au Nymex. Mais la pression demeure, 12 raffineries sont encore fermées après les ouragans, soit 18% de la capacité de raffinage des Etats-Unis. Les valeurs technologiques se sont plutôt bien comportées. Altran gagne 4,78%, STMicroelectronics 3,32%, Capgemini 3,09%, Axalto 2,97%, Dassault Systèmes 2,55%, Steria 1,50%, Sopra Group 1,47%, Alcatel 1,37%, Gemplus 1,32%, UbiSoft 0,79%, Thomson 0,76%, Atos Origin 0,34%. Quelques replis techniques sur des prises de bénéfices, Iliad (Free) -2,14%, Infogrames -0,63%, GFI Informatique -0,62%, France Télécom -0,38%. A Wall Street, Google fait l’objet d’une rumeur, non confirmée, d’entrée de la valeur sur l’indice Standard & Poor’s 500, en remplacement de Gillette. Le titre en profite pour gagner 2,21%. Avec des ventes de mémoires DRAM supérieures aux attentes (en progression de 15%), le fabricant américain de semiconducteurs Micron crée la surprise en publiant un bénéfice net de 43 millions de dollars ou 7 cents par action, un résultat positif qui n’était pas attendu avant la fin 2006! Le titre gagne 6,32%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur