Bourse : les télécoms dans le rouge après Alcatel

Cloud

Merci au PIB américain, meilleurs que prévu, qui a emballé les places boursières, dont Paris malgré la chute des télécoms à la suite d’Alcatel et de France Télécom

La Bourse de Paris profite des résultats US et du retour de santé du dollar. Le CAC40 gagne 0,61% à 3.387,36 points.

Les Etats Unis enregistrent la plus forte hausse de leur économie depuis 1984 ! Les chiffres du PIB américain au troisième trimestre étaient très attendus par le marché. Il ressort en hausse de 7,2% sur un an, alors que le marché tablait sur un consensus de 6%. Le dollar en profite pour se redresser. Loin de satisfaire les investisseurs américains, l’impressionnante croissance du PIB a laissé perplexes, laissant planer le doute sur la durabilité de la reprise. Le Dow Jones n’a gagné que 0,12% à 9.786,61 points, tandis que le Nasdaq perdait 0,20% à 1.932,69 points. Autres chiffres publiés aux Etats-Unis, le nombre de demandes hebdomadaires d’inscription au chômage baisse, tandis que le niveau de la consommation des ménages progresse de 6,6% au troisième trimestre, un chiffre là aussi supérieur aux attentes. Les résultats d’Alcatel étaient très attendus, mais le groupe a présenté une perte trimestrielle supérieure aux attentes des analystes, que les perspectives optimistes pour le quatrième trimestre ont laissé froids. Le titre perd 2,77% à 11,25 euros. Lehman Brothers dégrade sa recommandation sur France Telecom. C’est suffisant pour que le titre recule de 1,27% à 20,99 euros. Les rumeurs d’un rapprochement de Thomson avec un partenaire chinois, TCL, deuxième constructeur chinois de téléviseurs et téléphones portables, profitent au titre qui progresse de 3,32§% à 17,72 euros, et prend la tête du CAC40.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur