Bourse : les télécoms fixes sont rétrogradées

Cloud

Avec l’appui de Wall Street, les marchés boursiers européens ont terminé à l’équilibre ce lundi 10 janvier. Bon comportement des technos, mais la téléphonie fixe souffre de la baisse des recommandations

La

Bourse de Paris a joué la stabilité alors que les bureaux d’étude ont fait et défait les valeurs. Le CAC40 reste inchangé à 3.877,82 points. Profitant de la chasse aux bonnes affaires, la Bourse de New York marque une pause et met fin à un début d’année bien décevant. Wall Street termine la séance de ce lundi sur une hausse modérée, le Dow Jones progresse de 0,16% à 10.621,03 points, et le Nasdaq de 0,40% à 2.097,04 points. Le dollar a marqué une pose et se replie légèrement à 1,3080 dollar pour 1 euro. Le baril de pétrole a franchit la barre des 47 dollars au Nymex après l’annonce de la baisse de production en Mer du Nord suite à la tempête. Le cours du baril WTI s’est repris en fin de séance et termine à 45,33 dollars, au même niveau que vendredi. Morgan Stanley a dégradé la note des opérateurs de téléphonie fixe, qui se replient. Equant marque la nouvelle d’une chute de 3,0%, et France Télécom de 2,3%. L’opérateur américain Alltel, qui chute de 2,44%, a annoncé le rachat de Western Wireless, qui progresse de 2,33%, pour 6 milliards de dollars, créant de facto le cinquième opérateur américain de téléphonie mobile. C’est dommage, car les technologiques se sont plutôt bien comportées. Alten gagne 5,3%, Altran 4%, Dassault Systèmes 3,8%, Avenir Telecom 3,7%, Wavecom 3,6%, Ubi Soft 3,5%, Steria 3,2% et STMicroelectronics 1,3%. Ventes annuelles conformes aux prévisions pour le premier et facturation supérieure pour le second, le marché a marqué sa satisfaction sur Sagem qui progresse de 0,95% et Snecma de 0,85%. Le fabricant de processeurs AMD profite du relèvement de la recommandation d’USB pour reprendre 1,05%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur